Pop Alu 32. Ça marche la construction dès prémiers bateaux de la classe

Coïncidant avec l’envoi dès plus récentes photos du Pop Alu 32 construit par chantier Ilha Sul, www.ilhasulnauticas.com.br , de Porto Alegre, Brésil, nous avons aussi reçu des photos du comencement d’assemblage de deux autres unités que sont contruites par autres clients, un a Cordoba, Argentine, et l’autre a Tubarão, etat de Santa Catarina, Brésil.

Pop Alu 32 en construction dans le chantier Ilha Sul, Porto Alegre, Brésil.

Ça marche bien la construction du pionier de la classe.

L’unité en construction en Argentine est le prémier client de la série. Notre client Walter Baitella a voyager de voiture de Cordoba a Rio Grande, en parcours de 1500km, jusque pour fair l’acquisition des plans, et pour connaitre le Kiribati 36 Green Nomad, avant même que le project du Pop Alu etai completment fini

Construction du berceau ou les coques de Pop Alu 32 seront fabriqués a Cordoba, Argentine.

L’autre unitée en construcion est faite a Tubarão, Santa Catarina, Brésil. Elle est notre plus recent vente. Notre client, Jean Abreu Machado, a l’intention de commencer une production en série du modèle, pour ça faisant l’acquisition de la machine de coupe par CNC.

Jean a aussi l’intention de fournir les kits pré-coupé pour constructeurs professionels ou amateurs, une aide considerable pour vétérans ou novices.

Berceau du Pop Alu 32 en construction a Tubarão, Santa Catarina

La construction Du Pop Alu 32 est du type “Quick Assembly”, quand le coque ést construit dans sa posicion naturel, avec toutes plaques d’aluminiun deja decoupé. Ce resulte dans une fabrication extremement vite et tout le process est optimizé economiquement.

Dans un cadre avec tellement d’options de fournisseurs pour un tellement jeune project, nous avons le droit de croyer que bientot la classe Pop Alu 32 sera établi dans les eaux d’Amerique et probablement plus loin.

Cliquez ici pour savoir plus sur le Pop Alu 32


Multichine 34/36 Cabin Boy. Fabriqué a Nouvelle-Zelande

C’est très gratifiant quand nous savons que un de notres projects est construit avec une soigné qualité. C’est comme sa qu’il est fabriqué le MC34/36 Cabin Boy par nos clients Howard et Noelle Bennet, de Dunedin, Ille du Sud, Nouvelle-Zelande. La détermination de cet couple en construire le bateau definitif de leur vies, peut être le secret pour tel éffort. Comme nous sommes spécializés en dessins pour la construction amateur, nous savons que cet compromission est le mieux chemin pour le succès. Une nouvelle mode c’est la creation d’un blog pour raconter la construction. Les gens qui faitent cela sont les plus dédiés, dans ces cas surpassant quelque obstacle pour atteindre leur objetif.

Le Cabin Boy s’encaisse parfaitement dans cette catégorie, la de placer le bateau come la plus importante priorité de vie. Cette mode d’écrire regulièrrement les aventures de la construction dans un blog fut addopté par Noelle. Le blog qu’elle est en train d’écrire est très amusant. La Nouvelle-Zelande est un beau pays. La región ou ils vivent est simplement spetaculaire. Les photos qu’ils publiquent pour illustrer leur vacances sont très séduisantes. Peut être ce c’est leur pire problem. Vous pouvez suivre leur blog faisant link dans notre page de links: Multichine 34/36 Cabin Boy, ou directement:www.nzcabinboy.blogspot.com.

Cliquez ici pour savoir plus sur le MC 34/36


Kayak Brasileirinho BloodRowing construt a Canada

Dans l’interieur d’un abris de plastique dans la froid Quebec, le marin et aventurier Eric le Rameur travaille tout-seul dans la construction d’un kayak océanique. Cet kayak, le Brasileirinho BloodRowing sera un bateau pour servir comme un moyen de conscientization pour sensibiliser ler persones sur la cause de protection des baleines pilotes, qui sont tués dans une carnage satanique par quelques habitants des illes Féroé. Eric veut términer la construction dans le printemps de 2013 pour après faire la traversée de l’Atlantique Nord, partant de Terre Neuve avec le destin des Illes Féroé.

La route théorique du BloodRowing será une ligne droite entre Saint John, Terre Neuve, et les illes Féroé.

Nous fûmes contacté par son fille, Florentine Leloup, une persone totalment engagé avec la cause de preservation des baleines dans notres oceans. Florentine nous écrivait demandant notre intérêt d’être parteneurs dans le projet, avec une réponse positive sans hésiter de notre part.

Maintenant notre dessin commence a gagner formes, et comme Florentine a écrit dans le blog www.bloodrowing.com , "un rêve transformé en réalité c’est un autre rêve". Nous irons publier régulierment dans notres nouvelles le progress de la construction, lessant le voyage comme grand finale.

"Le projet BloodRowing est né de la passion des océans que je partage avec Eric, mon père. Il avait ce projet complètement fou depuis plusieurs années de traverser l'Atlantique Nord en solitaire et à la rame. Mais il lui manquait une cause, une raison, un moteur! Un jour, je lui ai parlé du cas des globicéphales aux Iles Féroé. Et l'aventure a commencé."

Voici l’abris qui héberge le chantier. Il est situé contre la maison de la famille Meunier!

Les premières découpes

"Couple Numéro 8 representatif de l’espace de couchage et de vie. Après 14 heures a ramer je ne serais pas difficile, cella me suffira pour dormir." Eric

Brasileirinho c’est un kayak océanique projeté pour être construt par le méthod contreplaqué/epoxy, et sa fabrication est très simple, ideal pour le constructeur amateur. Le projet a deja été experimenté avec success en navigation côtier. L’expedition du BloodRowing sera vraiment le plus important test du projet.

Ce Kayak Brasileirinho est le prémier de la classe a naviguer. Son proprietaire a l’intention de traverser l’Atlantic d’ Europe a Brésil avec lui.

Clicquez ici pour savoir plus sur le kayak Brasileirinho 


POP 25. Le voilier de croisière pour le constructeur amateur

Le príncipe: Cela fait près de 25 ans que nous nous consacrons à la production de voiliers de croisière oceánique ( grande crosière ) et avons dessiné des dizaines de modèles de ce type de voilier. Certains d'entre eux, ayant réalisé des prouesses, sont devenus de vrais légendes dans le domaine de la voile de croisière. ( Voir notre section Hall of Fame dans le site en en anglais).En 2009, quand les plus grandes économies mondiales se sont écroulées, nous avons décidé qu'il était temps de dessiner un bateau océanique peu cher et facile à construire, a la portée de l'amateur.Alors que beaucoup de navigateurs peinaient à acquérir des bateaux neufs ou d'occasion, la construction amateure – où le bateau peut être construit selon les moyens de chacun – s'est trouvé être une issue pour ceux que n'avaient pas abandonné leur rêve de pratiquer la voile de croisière. ( Le coût initial des travaux est peu éléve et ne demande pas de déboursement unique.) Le nom POP 25 n'a pas été choisi par hasard. Grâce à son bas coût et à la facilité de sa construction, ce bateau va être une petite révolution dans la construction amateur et a tout pour devenir vraiment populaire!

Le défi:Trouver un voilier de croisière océanique de 25 pieds de bonne qualité n'ést pas une mince affaire. Il existe des voiliers d'occasion, mais ils sont souvent dépassés ou en mauvais état, ou les deux. Les grands fabricants auraient peu d'intérêt à construire des bateaux de croisière océanique de cette taille-là: le marché préfère les modèles de regate ou de promenade, mais ces bateaux sont très mal adaptés à de longs séjours à bord.Cependant, nous savons par expérience que beaucoup seraient prêts à avoir un bateau plus petit adapté a la grande croisière que de n'avoir pas de bateau du tout.

L'alternative: C'est en pensant à une construction amateur que nous avons dessiné Pop 25. Ce bateau devrait être la lumière au bout du tunnel, un voilier fait pour le plus amateur des amateurs. Nous l'avons voulu très robuste et performant, de façon à ce que l'effort mis pour le construire soit pleinement récompensé.

La construction: Nous avons choisi un système de construction en contreplaqué/epoxy parce que c'est plus pratique pour la construction amateur, et parce que cela permet de construire des bateaux extrêmement rigides pour leurs poids. Jusque-là, rien de vraiment spécial; il existe plusiers projets de construction amateur en contraplaqué/epoxy. Ce que nous voulions c'était offrir quelque chose de nouveau, qui permette de visualiser le progrès de la construction depuis le début des travaux, pour donner du courage au constructeur sans experiénce, le pousser et l'encourager dans son effort.

Pour permettre une construction facile et rapide, nous avons opté pour une simplification de la fabrication des membrures. Nous avons onze cloisons ou demi-cloisons simples à construire pré-montées sur l'établi: elles sont retangulaires, et seuls les deux cotés inférieurs son biseautés. La partie supérieure sur laquelle s'appuient le pont et la cabine est composée de segments droits – autre simplification à noter. La moulure externe des couples est faite avec des lattes de 40 mmx 20 mm collées à des panneaux de contreplaqué de 10mm. Chaque cloison demande peu de travail pour être construire, ce qui est encourageant lors de cette phase initiale de la construction.Le dessin des coques de bateaux a évolué et les coques à fonds plats et bordés verticaux, comme celle du Pop 25, sont de plus en plus utilisées – résultat de l'etat de l'art en architecture navale, ces coques ont une meilleure stabilité, causent moins de turbulences au contact avec l'eau, et donnent des bateaux plus rapides. Nous avons adopté d'autres nouveaux concepts de construction navale de plus en plus populaires, comme les deux quilles et deux safrans, qui s'adaptent parfaitement à ce type de coque. Autre innovation: la double paroi du bordage, qui renforce le revêtement, permet une bonne isolation thermique et est facile à monter. Le pont et le toit de la cabine sont construits de la même façon.

L'une des caractéristique de la construction du Pop 25 est le peu d'outils nécessaires à sa fabrication. Le bateau se monte comme un jeu de construction: toutes les pièces peuvent être collées à l'époxy, cloués avec des clous en fer communs jusqu'à que l'époxy prenne, et que les clous puissent être enlevés. C'est facile, rapide et économique.

Le Pop 25: C'est un projet destiné à la navigation océanique. C'est pour cette raison que nous avons donné la priorité aux aspects confort et sécurité lors de l'élaboration du project. En plus de cela nous avons recherché des matériaux faciles à trouver partout, et conçu un bateau avec un procédé de construction simplifié.

Le bateau est très confortable vu sa taille; il comprend jusqu'à six couchages. Son intérieur comprend trois lits doubles, salle de bain, cuisine et table de navigation et est étonnamment spacieux pour sa taille. Sous le hublot d'entrée dans la cabine, la hauteur atteint jusqu'à 1.80m, ce qui est assez pour se changer sans se contorsionner, pour la plupart des gens.

Nous avons conçu le Pop 25 pour des utilisateurs à l'esprit sportif, qui rêvent de réaliser une croisière à la voile. Nous savons qu'il est indispensable que le bateau donne une sensation de confort et de sécurité, pour pouvoir être habité pendant de longues périodes, et c'ést ce sur quoi nous nous sommes concentrés lors de l'élaboration du projet.

Nous voulions aussi que le bateau soit un voilier performant et facile à manoeuvrer, pour que le plaisir de faire de la voile soit total. Comme il a deux quilles et deux safrans, c'est un voilier intéressant à naviguer; idéal pour les endroits ou les variations de marées sont importantes.

Une autre caractéristique bu bateau est son plan de voilure, sans pataras à la poupe et comprenant un beaupré fixe. Les deux voiles de la proue peuvent être rangées sur leurs étais respectifs et la grand voile peu être repliée sur la bôme lorsque le bateau est à l'arrêt. Le cockpit est abrité par un dodger qui protège efficacement de siège au fond de la cabine, ce qui donne une sensation de protection hors pair, en particulier lors des remontées contre le vent. Il est envisageable d'installer un système de propulsion auxiliaire, comme un moteur électrique qui serve de générateur lorsque le bateau navigue – une option écologiquement correcte. Pour conclure, le Pop 25 est un bateau économique, facile à construire et comprenant plusieurs innovations. C'est un bateau pour l'avenir.

Clicquez ici pour savoir plus sur le Pop 25


Joyeux Noël

C’est déja une tradition avec notre bureau a chaque fin d’anée de faire une hommage a douze bateaux de notre dessin qui ont fait un grand voyage, ou qui furrent inauguré dans l’anée que términe, présentant une qualité au-dessus de la moyenne. C’est pás facile choisir seulement douze bateaux, et par ça nous nous excusons avec nos amis par notre omission dont leurs bateaux n’ai furent pás contemplé dans cette liste.

Janvier: Polar 65 Fraternidade - Notre prémière hommage c’est pour le voilier école Fraternidade. Le vieux marin ucranien Alexis Belov jusque fini le tour du monde avec son navirre d’expeditions qu’il avait construit luis meme a Salvador, Bahia. Avec une equipage de juenes étudiants, Alexis finissait un tour du monde impeccable, la partie plus dificile etant la traversé de l’Ocean Indien dans des eaux infestés par pirates, et monter la Mèr Rouge. Une visite a son país natal avec une échele a Odessa fut un des grands objetifs de l’interprise

Février: Pantanal 25 Vega - Ce voilier rémorcable avec quille relevable est un bon example de construction amateur. Son constructeur, le geologiste argentin Daniel D’Angelo lui a construit pratiquement sans l’aide de rien dans le jardín de sa maison, en City Bell, Buenos Aires, Argentine, et après terminé la construction, participait des courses locales avec grand succès.

Mars: Kiribati 36 Green Nomad - Notre nouveau colaborateur Luis Manuel Pinho produisait le project du voilier de quille relevable Kiribati 36 en partenariat avec notre bureau, participait de la construction de la prémière unité, avec l’aide de sa femme, Marli Werner (Luis et Marli sont le couple a la droite), le Green Nomad, que dans ce cas est sont bateau/résidence. En suíte navigait de Porto Alegre, état de Rio Grande do Sul, jusqu’a Parati, état de Rio de Janeiro, 800 milles au Nord. Aprés l’été le couple veux sortir pour un gran voyage, retournant au Pacific Sud, ou ils vivaient par diz ans a bord de son prémier voilier. Luis veux transformer la cabine du Green Nomad dans un atélier flotante et désire continuer la colaboration avec le bureau B & G yacht Design, connecté on-line, n’importe ou Green Nomad être mouillé.

Avril: Multichine 41SK Bepaluhê - Ce volier en aliage léger avec quille relevable est un cas d’entrepreniment bien survenu. Son proprietaire, le médecin Paulo Ayrosa, avait commandé sa construction au chantier Ilha Sul Nautica, www.ilhasulnauticas.com.br, de Porto Alegre, Brésil, et jusqu’aprés le travaille etait conclu, sortait pour une croisière de 800 milles, en route pour Parati, état de Rio de Janeiro, ou il est stationné maintenant. Bepaluhê est le second MC 41SK a naviguer, et Paulo est pleinement content avec la performance de son bateau. Dans la photo Paulo est le second a la droite, suivri par Jairo, le constructeur, et la femme de Paulo, au centre. Les autres sont des amis invités pour la commemoration pour l’inauguration du Bepaluhê

Mai: Samoa 28 Terrius - Bernardo Sampaio est l’hereux proprietaire du Samoa 28 Terrius, le second bateau de la classe a naviguer, et, sans doute, Terrius est un témoins de l’exiteuse réputation du modèle. Son design a reçu des éloges frequents, son confort interieur, ou il y a tout d’un grand, aussi, et il est hors concours concernant securité, étant robuste comme un rocher. Dans ce photo Terrius est ancré devant l’ille d’Anchieta, côte nord du littoral de Sao Paulo, Brésil.

Juin: Multichine 28 Access - Ce bateau se place dans la catégorie des machines de rêves. Son capitaine, le constructeur amateur Flavio Bezerra, changeait une prometteuse carrièrre d’analiste de systèmes par la de delivery skipper, utilizant son MC28 comme maison et bureau d’óperations, dans la grand part du temps mouillé a Falmouth Bay, Antigua. Quand Flavio n’est pas dans une traversé de l’Atlantique, il probablement será trouvé dans quelque boite a la mode, ou praticant du surf, ou, peut être, plongeant en quelque place rémote du Caribe.

Juillet: Curruira 42 Agenores - Ce trawler est’une chef d’oeuvre fabriqué par Chantier Flab, www.flab.com.br. Son proprietaire, Nico Araujo, est un médecin retraité qui a choisi le plus romantique des places du littoral de Bahia pour fixer residence, la baie de Camamu, cent milles au sud de Salvador. Agenores reste mouillé devant la maison de Nico, tout qu’il avait songé par toute sa vie.

Aoüt: Andorinha 16 Finalmente - Ce fut le jour d’inauguration de ce très bien construit dériveur Andorinha ( hirondelle en poruguais). Nos client Fernando Luis Schreiner, de Porto Alegre, Rio Grande do Sul, Brésil, avait choisi utilizé mousse de PVC pour faire une construction sandwich, a la foi de l’emploi de contreplaqué, comme est specifié dans le project. Par consequence il y a obtenue une coque legère comme une plume, resultant en un voilier rapide comme une lièvre.

 

Septembre: Cabo Horn 35 Yahgan - Cette photo c’est une célébration. Vint anées avant fut inauguré le Cabo Horn 35 Yahgan. Il fut le second bateau de la classe a naviguer, bien que le project déja avait du succès, par sa originalité et atmosphere de voilier d’expedition, peut être le premier désiné par notre bureau avec telles caractéristiques. Vint anées après, quand un autre bateau de la classe, le Utopia avait completer un tour du monde, quand il resistait a tsunamis, houragans et autres défis, d’une façon impécable, la classe est tellement prestigieuse comme toujors, particulièrrement maintenat, quand nous introduisons une neuf version du project, le Cabo Horn 35 MKII. Nos client et ami João Carlos Muniz de Brito, le proprietaire d’Yahgan, un constructeur amateur, vive a bord depuis long temps et entretien son bateau comme s’ill fusse neuf. Cet photo fut obtenue a Loreto, une localité dans l’entourage de Salvador, Bahia, Brésil, un récoin d’extrème beauté.

  

Octobre: Pop 25 Horus - Cette photo c’est un tribute a l’astuce et competence de nos ami Daniel D’Angelo, lequel nous avions encore complimenté dans cette hommage de fins d’anée par le fact qu’il vait construit le Pantanal 25 Vega, et juste après términer la construction s’incrirait dans le championat local, obtenant quelques importantes victoires. Cette foi nous luis incluisimes dans cette liste par son dérnier defi: la construction du prototype de notre dérnière creation, le project Pop 25, dans la même place qu’il a construit le Vega, le jardin de sa maison, a City Bell, Buenos Aires, Argentine. Daniel reussi a faire la coque en moins que trois mois, et il a l’intention de términer la construction encore dans ce mois de decembre, le qui n’est pas très optimistique, une foi qu’il a déja fabriqué toutes les accatillages et obtenue les équipements de bord.

Novembre: Samoa 34 Luthier - Ce Samoa 34 est une demonstration definitive que la construction amateur est faisable et peu obtenir des resultats surprenantes. Le Luthier fut construit par Dorival et Catarina Gimenes dans le jardin de sa maison, a Campinas, état de Sao Paulo, Brésil, et maintenant jusque a conclu le circuit d’Atlantique, le voyage traditionel, partant de Brésil, pour le Caribe, Azores, Europe et retournant par Madeira, Canaries et Cap Vert. Maintenant ils ont rétourné au port d’origine du périple, Salvador, apportant avec des mieux souvenirs de toutes leur vies. Dans cette photo Luthier se trouve en Rodney Bay Marina, Saint Lucie, West Indies.

Decembre: Explorer 39 Caroll. - Nos client et ami Raimundo Nascimento est en train de completer le tour du monde en solitaire a bord de son voilier de quille relevable construit en composite Caroll. Il nous avait envoyé cette photo de Port Louis, Mauricius, ou il a fait échèlle. Dans le passage pour l’Ocean Indien, au sud de l’Indonesie, il passait par le plus grand danger de tout le parcours. Caroll fut poursuivré par pirates a bord d’un bateau de pêche, s’échappant graces a les diz noeuds de vitèsse du Caroll, contre plus moin de sés poursuivreurs. Au present Raimundo navigue entre Durban et Port Elisabeth, en Afrique du Sud. Une fois conquéré cette etap, il réstera bien peu pour lui completer son voyage. Raimundo a l’intention d’écrire un livre sur cette aventure, destinant le lucre de les ventes a l’Hopital du Cancer, de São Paulo, un beau gèste, très d’accord avec l’ésprit de Noel de notre hommage.


Pop Alu 32 – le project est dejá disponible

Les plans du voilier de grande croisière Pop Alu 32 sont dejá disponibles.

Et le prémier project dejá possede un constructeur, que exactement comme dans le cas du project Pop 25, est un argentin, Monsieur Walter Baitella, de Cordoba, la ville ou se produisent les mieux vins dans cet pays. Walter nous avait rendre une visite a Rio Grande, Bresil, et retournait a son pays avec la fermeté de construire un Pop Alu 32, notre nouveaux voilier de croisière oceanique en alliage légère, un project avec plusieurs innovations.

Nous reportons notre sortie avec notre Kiribati 36 Green Nomad vers le Pacifique Sud pour términer le project et pouvoir remettre les plans complets. Et maintenant le project est disponible, avec le fichier CNC inclut.

Clicquez ici pour savoir plus sur le Pop Alu 32.


Pop 25 Notre nouveau plan en stock

Le cabinet B&G Yacht fêtera ses 25 ans d’activité en 2012. Pendant toutes ces années, le cabinet a produit plus de cent projets de bateau, certains étant devenus de veritables légends dans le domaine du dessin de yacht, avec plusiers centaines d’unités navigant ou en construction.

Paratii, le voilier d’expédition du navigateur brésilien Amyr Klink etait le premier bateau a fair le tour du continent Antartique en solitaire

Cette histoire de succès avait commencé deux décennie plus tôt, lorsque Roberto Barros et sa femme Eileen s’étaient rendus de Rio de Janeiro jusqu’en Polinésie Française à bord du Sea Bird, un voilier de 7,5 de longueur dépourvu de moteur central. Cette aventure pionnière en avait fait les premiers brésiliens à traverse le Canal de Panama et l’océan Pacifique jusqu’aux iles Polynésiennes. Ce voyage, qui a été le sujet du livre De Rio à Polinésie, a planté des graines de rêves chez beaucoup qui désiraient atteindre des endroits presque inaccessibles par d’autres moyens de transport.

Eileen prepaire le "five o’clock tea" un peu en retard pour une citoyeene britanique.

Le voyage a bord du Sea Bird a enseigné à Roberto et Eileen qu’il n’est pas nécessaire de posséder un bateau de luxe pour être heureux. Ils ont passé parmi les plus beaux moments de leur vie à bord de ce voilier dépourvu de confort, sans eau courante dans la cuisine, sans lumière électrique, trop bas pour pouvoir se mettre debout et sans moyen de communication avec l’extérieur. Ce bateau présentait un seul problème : il était fin comme une lame de couteau. Avec une largeur maximale d’un peu plus de 1,90 m, le Sea Bird a joué de tours à son équipage, comme lorsqu’Eileen, qui prenait son quart a la barre a été jetée par dessus bord et sauvée uniquement par l’harnais de sécutité, obligatoire hors de la cabine.

Une surprise attendait Roberto et Eileen. Lorsque’ils arrivèrent au Panama, Eileen découvrit qu’elle était enceinte. Elle fit la traversée du Pacifique au pire moment de la grossesse et les nausées la prenaient même par calme plat.

Eileen et la petite Astrid se promenant au Parc Bougainville. Papeeté, Tahiti, 1969

Après avoir voyagé longtemps dans les îles de Polynésie, le couple s’installa à Papeeté, la capitale de la Polynésie française et em mars 1969 naquit Astrid Barros, probablement la seule brésilienne a être née en Polinesie française. Bien que l’accouchement ait été fait par césarienne, trois jours après la famille était déjà de retourner à bord du bateau, son seul vrai logis.

***

Dès la création du cabinet if fut décidé qu’un de ses princiapaux objectifs serait d’aider les personnes sans grands moyens à posséder um voilier océanique. Les plus petis bateaux de notre ligne devraient étre robustes et capables de résister au mauvais temps comme le Sea Bird, mais peut-étre un peu moins spartiates...
C’est comme ça que le cabinet développa le MC23, le premier voilier destiné a la construction amateur à être mis sur le marché nautique brésilien.

Sollazzo, un MC23 MKIV construit par un amateur. Photo : Flavio Traiano

Le projet fut un énorme succés. Il a tellement plu qu’il existe aujourd ‘hui plus de 300 unités navigant ou en construction.
Le modèle en est à sa quatrième version. Des améliorations ont été effectuées a chaque nouvelle version et seule la coque est restée inchangée.

En 2006 le projet a été publié en livre et est devenu le produit numéro un du cabinet B&G Yacht Design. Ce n’est pas sans mérite : le MC 23 est un voilier océanique parfait capable de réaliser les croisières les plus ambitieuses et sa construction est à la portée du plus inexpérimenté des amateurs, comme cela a déjà été prouvé par plusiers constructeurs.

L’interieur du MC23 fait un bon accueil. Photo : Flavio Traiano

La belle carrière du M 23 a évolué parallèlement à celle d’Astrid Barros. Aprés une enfance et une jeunesse à pratiquer les sports nautiques et à participer des régates et des croisières transatlantiques, comme la traversée Rio de Janeiro - Afrique du Sud - Rio de Janeiro, et un voyage jusqu’aus îles Falklands/Malvinas à bord du Maitairoa ( un voilier construit par la famille Barros à Itaipava, près de Rio de Janeiro ) ce n’est pas la motivation qui manquait à Astrid lorsqu’elle choisit d’être ingénieur naval de profession.

A travers le cabinet Roberto Barros Yacht Design, la famille Barros a réussit à transformer son amour pour la voile en une entreprise lucrative. Quand Astrid épousa l’ingénieur naval Luis Gouveia, lui aussi entra dans la société et celle-ci devint alors une entreprise réelment familiale.

Cepandant, et malgré le style informel du cabinet, la société se fit un nom dans le monde du dessin de bateaux de plaisance. Son siège, situé dans le centre de Rio de Janeiro se transorma en une sorte de club nautique, ou les clients étaient aussi des amis. Il devait aussi un pôle d’attraction pour les jeunes architectes qui s’interessaient au dessin de bateau, et se constitua une petite équipe de professionnels très doués.

En 2007, il y eut un changement important dans l’histoire du cabinet. Après vingt ans d’activité à la même adresse, Astrid reçu un offre d’emploi d’une grande entrepris multinationale de projets en construction navale, et elle et Luis déménagèrent pour Perth en Australie, ou ils récommencèrent le cabinet, qu’ils enregistrèrent avec une nouvèlle denomination, devint B&G Yacht Design. Ce déménagement fut accompagné d’avantages fiscaux, puisqu’à l’inverse du Brésil ou l’on croule sous les impôts, l’Australie dispense d’impôts toutes ventes faites à l’etranger, et ne prélève que 10% de taxe sur les ventes faites sur le marché intérieur. Comme les ventes du cabinet étaient en majorité pour l’etranger, ce changement d’adresse se trouvait être idéal.

Roberto Barros et son épouse restèrent au Brésil pour s’occuper de la filiale brésilienne et l’equipe de collaborateurs continua à travailler pour le cabinet, à distance, comme c’est possible de nos jours, grâce à internet.

Astrid fait une visite de surveillance a une plate-forme a Abu-Dabi, E.A.U.

La famille fut bien reçue à Perth. Au bout de quelques semaines les enfants étaient inscrits à l’école. Selon Luis et Astrid, comme les australiens ressemblent beaucoup brésiliens dans leur façon d’être, en très peu de temps tous se sentirent chez eux en Australie. Au bout de deux ans les enfants parlaient dé jà Anglais avec un accent typiquement australien et la famille possédait une maison.

La famille se promene dans un resort de sky en Corée. Christian le fils du couple est le second a gauche. Les deux a droite sont la fille Juliana et Luis Gouveia.

Cependent, il y allait encore avoir deux déménagements dus à des contrats de travail. Le premier pour Singapour, ou la famille resta un an et demi, puis pour la Corée du Sud. Dans deux ans, ce contrat en Corée prendra fin et le cabinet s’installera définitivement en Australie.

***

L’idée: Cela fait près de 25 ans que nous nous consacrons à la production de projects de voiliers de croisière oceánique ( grande crosière ) et avons dessiné des dizaines de modèles de ce type de voilier. Certains d’entre eux, ayant réalisé des prouesses, sont devenus de vrais légendes dans le domaine de la voile de croisière. ( Voir notre section Hall of Fame).
En 2009, quand les plus grandes économies mondiales se sont écroulées, nous avons décidé qu’il était temps de dessiner un bateau océanique peu cher et facile à construire, a la portée de l’amateur.

Alors que beaucoup de navigateurs peinaient à acquérir des bateaux neufs ou d’occasion, la construction amateur - où le bateau peut être construit selon les moyens de chacun - s’est trouvé être une issue pour ceux que n’avaient pas abandonné leur rêve de pratiquer la voile de croisière. ( Le coût initial des travaux est peu éléve et ne demande pas de déboursement unique.)

Le nom POP 25 n’a pas été choisi par hasard. Grâce à son bas coût et à la facilité de sa construction, ce bateau va être une petite révolution dans la construction amateur et a tout pour devenir vraiment populaire !

Le défi: Trouver un voilier de croisière océanique de 25 pieds de bonne qualité n’ést pas une mince affaire. Il existe des voiliers d’occasion, mais ils sont souvent dépassés ou en mauvais état, ou les deux. Les grands fabricants auraient peu d’intérêt à construire des bateaux de croisière océanique de cette taille-là : le marché préfère les modèles de regate ou de promenade, mais ces bateaux sont très mal adaptés à de longs séjours à bord.

Cependant, nous savons par expérience que beaucoup seraient prêts à avoir un bateau plus petit adapté a la grande croisière que de n’avoir pas de bateau du tout.

L’alternative: C’est en pensant à une construction amateur que nous avons dessiné Pop 25. Ce bateau devrait être la lumière au bout du tunnel, un voilier fait pour le plus amateur des amateurs. Nous l’avons voulu très robuste et performant, de façon à ce que l’effort mis pour le construire soit pleinement récompensé.

Le Pop 25 ne besoin pas d’un berceau pour s’appuier quand reste en sec.
Renderization : www.ideebr.com

La construction: Nous avons choisi un système de construction en contreplaqué/epoxy parce que c’est plus pratique pour la construction amateur, et parce que cela permet de construire des bateaux extrêmement rigides pour leurs poids. Jusque-là, rien de vraiment spécial ; il existe plusiers projets de construction amateur en contraplaqué/epoxy. Ce que nous voulions c’était offrir quelque chose de nouveau, qui permette de visualiser le progrès de la construction depuis le début des travaux, pour donner du courage au constructeur sans experiénce, le pousser et l’encourager dans son effort.

Les cloisons presque retangulaires sont très faciles a faire.
Renderization : www.ideebr.com

Pour permettre une construction facile et rapide, nous avons opté pour une simplification de la fabrication des membrures. Nous avons onze cloisons ou demi-cloisons simples à construire pré-montées sur l’établi: elles sont retangulaires, et seuls les deux cotés inférieurs son biseautés. La partie supérieure sur laquelle s’appuient le pont et le toit de la cabine est composée de segments droits - autre simplification à noter. La moulure externe des couples est faite avec des lattes de 40 mmx 20 mm collées à des panneaux de contreplaqué de 10mm. Chaque cloison demande peu de travail pour être construire, ce qui est encourageant lors de cette phase initiale de la construction.

Le Pop 25 est fabriqué par un neuf méthode constructif très rapide a faire.
Renderization :
www.ideebr.com

Le dessin des coques de bateaux a évolué et les coques à fonds plats et bordés verticaux, comme celle du Pop 25, sont de plus en plus utilisées - résultat de l’etat de l’art en architecture navale. Ces coques ont une meilleure stabilité, causent moins de turbulences au contact avec l’eau, et donnent des bateaux plus rapides.

Nous avons adopté d’autres nouveaux concepts de construction navale de plus en plus populaires, comme les deux quilles et deux safrans, qui s’adaptent parfaitement à ce type de coque. Autre innovation : la double paroi du bordage, qui renforce le revêtement, permet une bonne isolation thermique et est facile à monter. Le pont et le toit de la cabine sont construits de la même façon.

L’une des caractéristique de la construction du Pop 25 est le peu d’outils nécessaires à sa fabrication. Le bateau se monte comme un jeu de construction : toutes les pièces peuvent être collées à l’époxy, cloués avec des clous en fer communs jusqu’à que l’époxy prenne, et que les clous puissent être enlevés. C’est facile, rapide et économique.

Le Pop 25: C’est un projet destiné à la navigation océanique. C’est pour cette raison que nous avons donné la priorité aux aspects confort et sécurité lors de l’élaboration du project. En plus de cela nous avons recherché des matériaux faciles à trouver partout, et conçu un bateau avec un procédé de construction simplifié.
Le bateau est très confortable vu sa taille ; il comprend jusqu’à six couchages. Son intérieur comprend trois lits doubles, salle de bain, cuisine et table de navigation et est étonnamment spacieux pour sa taille. Sous le hublot d’entrée dans la cabine, la hauteur atteint jusqu’à 1.80m, ce qui est assez pour se changer sans se contorsionner, pour la plupart des gens.

Nous avons conçu le Pop 25 pour des utilisateurs à l’esprit sportif, qui rêvent de réaliser une croisière à la voile. Nous savons qu’il est indispensable que le bateau donne une sensation de confort et de sécurité, pour pouvoir être habité pendant de longues périodes, et c’ést ce sur quoi nous nous sommes concentrés lors de l’élaboration du projet.

Nous voulions aussi que le bateau soit un voilier performant et facile à manoeuvrer, pour que le plaisir de faire de la voile soit total. Comme il a deux quilles et deux safrans, c’est un voilier intéressant à naviguer ; il est aussi idéal pour les endroits ou les variations de marées sont importantes.

Une autre caractéristique bu bateau est son plan de voilure, sans pataras à la poupe et comprenant un beaupré fixe. Les deux voiles de la proue peuvent être rangées sur leurs étais respectifs et la grand voile peu être repliée sur la bôme lorsque le bateau est à l’arrêt. Le cockpit est abrité par un dodger qui protège efficacement le siège au fond de la cabine, ce qui donne une sensation de protection hors pair, en particulier lors des remontées contre le vent. Il est envisageable d’installer un système de propulsion auxiliaire, comme un moteur électrique qui serve de générateur lorsque le bateau navigue - une option écologiquement correcte.
Pour conclure, le Pop 25 est un bateau économique, facile à construire et comprenant plusieurs innovations. C’est un bateau pour l’avenir.

Pop 25, le bateau ideal pour la construction amateur.
Facile a faire, bon marché et bon marcheur. Un bateau pour l’avenir

Clicquez ici pour savoir plus sur le Pop 25.


Bepaluhê, un cadeau de Noel!


Samoa 28 Terrius sort pour une croisière de dix jours

La classe Samoa 28 comence a montrer sa face. Maintenant c'est la fois deBernardo Sampaio, le propriétaire du Terrius, second bateau du project a naviguer, qui nous informe sur sa prémière crosière prolongée, dix jours a bord navigant pour le litoral nord de Sao Paulo, Brésil.

Dix jours a bord du Terrius. La prémière croisière prolongée ont n'oublie pas jamais

Bernardo nous envoyait ce sympatique e-mail que nous réproduisons en suite:

Bon jour mes amies de l'atélier B & G Yacht Design

Nous avons jusque retourné chez nous d'une vacance de dix jours a bord du Terrius, quand nous allâmes a tièrre seulement une fois pour acheter du glace et d'eau mineral en bouteille. Il fut fantastique. Notre chéri bateau est une maison flotante. Nous avions profité des jours merveilleuses, avec plein soleil et brises parfaites. Nous avions surpris aussi par un front froid qui nous obligea a rester mouillé par quelques jours. Notres sorties furent simplenent sensacionelles. Quelques fois notre vitesse atendra 8.3 noeuds dans le GPS. Des amies que nous avaient vue naviguer, nous informaient qu'ils restaient vraiment impressionés avec la performance du Terrius. Quelques fois pendant ces jours je me rappellait de mon deriveur Holder, un voilier planeur, un vrai pur-sang.

 

Terrius navigant au près. Bernard est vraiment hereux avec la performance de son bateau. Les informations qu'il nous passe sont précieuses, une fois que la classe Samoa 28 seulement commence a éssayer ces prémiers pas.

C'est impressionnant comme le Terrius se tourne douce a la barre quand il aumente sa vitèsse. Notre sensation de sécurité quand navigant au large nous apportait une confidence surprenante. Ma femme ne voulait pas retourner chez nous quand notre vacances finirent. Bernardo Sampaio

Terrius moillé dans les proximitées de l'ille d'Anchieta, littoral nord du état de Sao Paulo.

***

Pendant presque deux années  le  Sirius, prémier Samoa 28 en ayant inauguré, avait régner absolu, navigant dans les eaux du Rio de la Plata. Bien que quelques autres Samoas 28 etaient presque finis, jusqu'au  moment toutes les nouveautés viendraient d'Argentine.

Notre amie Daniel D'Angelo sait bien comme profitter de son bateau au maximum. Il participe des principeaux competitions dans le calendaire argentine, telles comme les cent milles du Rio de la Plata et la regate de parcours Buenos Aires - Punta del Leste. Autre jour il nous avait raconté sur un accident pendant une course triangulaire, quand un bateau de série viendrait dans un cap de colisión avec Sirius, la préférence apartiant à Daniel. Bien que Daniel avertait le skipper de l'autre bateau du danger imminent, la colision frontal fut inévitable. Ça va mieux que Sirius souffrit seulement petites éraflures, combien que l'autre bateau avait son pont séparé du coque de l'étrave au maitre bau. Sans doute, au moin comme gladiateur, cette fois le vainqueur fut le Sirius.

Sirius navigant dans le Rio de la Plata

Plusieurs autres Samoa 28 ne sont pas loin d'ètre innauguré. Bientot nous aurons des autres nouveautées sur la classe. Nous avons links dans notre site pour trois blogs de constructeurs de Samoas 28: Samoa 28 Caprichoso, Samoa 28 Furioso et Samoa 28 Baleia. Ces trois bateaux sont practiquement dans le mème étage de construction, avec ses coques finis. C'est une belle épreuve que la construction d'un Samoa 28 peut'ètre une réalization a la porté du constructeur amateur, capable de proportionner un grand plaisir au propriétaire pendant la construction, au point d'ill vouler publier ces experiences dans la web.

Cliquez ici pour savoir plus sur le Samoa 28


Polar 50 bientot será disponible en kit CNC

Nous sommes en train de faire le developement du kit CNC pour découpe au jet  d'eau de l'estructure en aluminium de notre project en stock Polar 50, un de notres bateaux d'expédition avec quille relevable .

Bien que le coque est en formes, le kit CNC permettra un découpe automatizé de toute l'estructure transverselle, le pont, le cockpit, le gouvernaille, le puits de la quille relevable et des autres détails, a l'exception du lisse du coque, une foi que ses courbes sont tridimensioneles, ne permettant pas qu'ils eussent fait par cette méthode.

Avec ce nouveau kit le Polar 50 se joint a  notre game de fichiers pour découpe au jet d'eau, ensemble avec le Kiribati 36 et les Multichines 41 et Multichine 41 SK

Cliquez ici pour savoir plus sur le Polar 50.


Multichine 31 avec une nouveau cabine

Le project du Multichine 31 est loué par sa élégante cabine en coin avec ces remparts latérales inclinés. La majorité des bateaux de la classe furent construits comme ça et leurs propriétaires sont très fiers au sujet de l'ésthetique de leurs yachts. Néanmoins il y a un certain nombre de persones que prefèrent une cabine après le mât avec un rouf du tipe pilotine, comme la que nous avons utilisé dans notre project Multichine 28, munit d'une profusion de fenétres et houblots autor des remparts, une solution qu'assure une ventilation naturelle exceptionnelle de l'habitacle, et aussi une vision panoramique vers l'extérieur, en plus de constituer un facteur de sécurité au large et d'améliorer la qualité de vie a bord, offrant aussi une connexion incomparable avec l'environnement. Pour veuiller ceux qui préferrent ce tipe de cabine, nous avons prendre la décision d'offrir une nouveau vérsion de cabine dans ce style.   

Un jour parfait pour une sortie. Photo: Zilmar Franzen

Étonnamment nous avons découvri que cette seconde option a un plus grand nombre d'admirateurs du que nous eûmes supçonné et au present la recherche pour les deux modèles est presque identique. Ce c'est excellent pour la classe une fois que l'esthétique des deux versions est equallement séduisante.

MC 31 Kuará navigant au près avec une genoa pour petit-temps. Photo Zilmar Franzen

Le prémier bateau avec la nouveau cabine a être conclu fut le Kuará, construit a Paranaguá, état de Paraná, Brésil. Des autres MC 31 avec rouf réduit sont en train de faire en plusieurs localizations, mais en avril 2010 il n'y a pas quelque autre MC31 avec cabine style pilotine déja navigant. Pour nous de B & G Yacht Design toujours quand un nouveau produit de notre ligne est inauguré, c'est une raison de grand plaisir, surtout si ce bateau est bien construit. C'est le cas de Kuará que possede une finition impecable.

Table de navigation du Kuará. Photo Zilmar Franzen

Kuará est tellement jolli que nous memes sommes indécis sur quell'est notre préférence.

Célébrant la prémière sortie. C'est une sensation insuperable inaugurer un nouveu design. Photo: Zilmar Franzen

Kuará fut construit par Chantiers Franzen, www.estaleirosfranzen.com.br pour l'enginier metalurgiste Thadeu Miranda Santos, et ce fu un engagement hereuex, une foi que notre client a seulement de compliments a faire au chantier. (Voir le link dans notre site Multichine 31 Kuará).
Kuará est vraiment jolli et bon voilier. Sa décoration utilizant couleurs vives inspirre une sensation de bon présage très séduisante. En plus il navigue très bien dans les plus differentes conditions, etant une des etoiles dans son club.

Il faut reconaître que le confort interne fut améllioré par l'aument d'hauteur sous barrot dans la version pilotine, que dans ce cas surpassant 1,85m. Except par la cabine les émmenagements sont identiques dans les deux plans. En fin, pourquoi changé quelque chose dans un project si le modèle est approuvé et apprécié par ces proprietaires? 

Le prémier gourmet répas préparé a bord du Kuará. Photo: Zilmar Franzen

Pour Thadeu son bateau est le définitif. Il lui avait construit avec les mieux materiels et équipements. Maintenant tout qu'il veux c'est profiter le maxime sa machine de grande coisière.

Cliquez ici pour savoir plus sur le Multichine 31


C’est finit la chaudronnerie du prémier Multichine 41SK fabriqué en alliage léger

C'est avec plaisir que nous informons que la chaudronnerie de notre prémier Multichine41SK construit en aluminium est déjà conclut. Cette coque métallic fut fabriqué par chantiers Ilha Sul Construções Náuticas, http://www.ilhasulnauticas.com.br de Porto Alegre, Brésil.



Le prémier 41 SK construit en aluminium prêt a commencer l'installation des emménagements interieurs.

Le travaille, tout compli, a resté fini en moins que trois mois, décompté le temps perdu pour faire un changement d'adresse durant la construction. Oui, le chantier changait d'adresse pendant la construction! Même ainsi l'oeuvre fut conclu en temps record pour un bateau métallic de notre bureau.



Les mêmes varangues assemblé en deux differentes locations
.

100% pre-découpé au jet d'eau, ce fut le secret pour telle éfficacité, tout fait dans la meilleure qualité.



La prémièrre lisse mis en place
.

Ce très confortable yacht de tirant d'eau reduit doit être dans l'eau dans la moitier de l'année de 2010. Notre client visite l'oeuvre avec régularité et il est très content avec son décision de construre en alliage léger, et aussi pour avoir trouvé un projet de dernièrre génération capable de transformer son rêve d'avoir un vrai bateau de grande croisière en realité.



Le virage, un moment de grande émotion! 

Une importante avantage de la construction en alliage léger c'est la possibilité de commencer la construction de l'interieur tout de suite, sans le besoin de faire l'aplication du jet abrasif et de la peinture anti-oxidante, imprescindibles dans le cas de construction en acier, deux très couteuses operations



Vue de la caise de la quille relevable. Le cloison avant a babord sépare le cabinet toilette appartenant a la cabine d'avant du carré.

La taille du Multichine 41 SK permet a une famille avec fils a faire des grandes voyages ou même vivre a bord par longs séjours dans une compact et versatile résidence.

Cette nouvelle generation de voiliers avec quille relevable ouvre un tout neuf monde d'opportunités qui avant etaient une exclusivité des multicoques, permetant d'accès aux places interdues aux quillards traditionels, tant en cas de ciclones, comme quand il faut entrer dans une passe peu profonde.  



Le MC 41SK et autres monocoques de quille relevable de notre bureau peuvent se joindrer avec ce catamaran,
mouillé dans la baye de Gadji, Île des Pins, Nouvelle Caledonie

Si vouz vouler savoir plus sur le Multichine 41 SK, click ici.


Construiant un Caravela 1.7
La sequence de construction du Caravela 1.7
Renderezation: www.ideebr.com

Le dinghy Caravela 1.7 fut projecté pour servir comme anexe dans le pont du voilier de croisière Multichine 28. Comme ce project possède un flush deck avant le mât, nous fumes consulté sur la possibilité de transporter un you-you solide sur ce pont. Comme les plans de cet annèxe faisent partie du paquet de plans du MC28, nous considerions une bonne idée offrir ce project comme plan en stock gratuite pour quelqu'un qui lui voulait construire.

Le dinghy Caravela 1.7 fut conçu de mesure pour le pont du MC28. Renderization: www.ideebr.com

Cette fut une heureuse decision, bien que par autres raisons de celles que nous aviont envisagé. Plusieurs amateurs qui rêvent en construire un bateau voulent faire quelque chose plus facile avant de commencer le travaille, pour obtenir quelque expérience préliminaire, et pour ce propos le Caravela 1.7 est simplement parfait. En plus, il est polyvalente, une fois qu'il est un petit voilier que peut être propulsioné par un hors-bord ou ramé avec deux avirons, sans compter qu'il possède flotaison positive de 400 kilos, le suffisant pour lui faire insubmersible, même quand portant quatre persones.

Comme cet anèxe est disponible gratuitement dans l'Internet depuis quelques ans, nous avons plusieurs informationssur ce bateau, tellement employé  comme bateau de loisir, comme annèxe, ce trouvant dans les places plus improbables, telles comme la Siberie ou le continent Antartique. Les plans ont employé par écoles de construction amateur, ou aussi par écoles de voile pour jeunes moins favorisés, quelques fois financé par organizations non govenamentales, le que nous laisse très hereux.

Le folklore sur la classe est très riche. Un jour nous assistions un video sur un navigateur solitaire norvegien qui navigait dans les eaux glaciales de l'Antartique quand, en pleine calme, son moteur a cassé, et toute de suite il a jeté son annèxe dans l'eau, qu'il n'etait pas autre que le dingy Caravela 1.7 et avec deux avirons, remorquait son voilier  dans la direction d'une base scientifique.

Une autre fois un Caravela 1.7 etait  appuyé sur le pont d'un voilier avec son pont restant contre le mât du voilier avec une driçe attaché au annèxe. Une forte rafale pendant une tempête tropicale faisait l'annèxe déccoler, et, après décrire un long arc, encaissait dans la barre de flèche d'un autre voilier a cinq metres d'hauteur.

Mais les histoires de Caravelas sont plus nombreuses, presque sufissantes pour écrire um bouquin...en géneral racontant éxperiences de marins de prémier voyage, tant comme constructeurs amateurs, comme dans l'art de faire voile. Quelques fois nous recevons dês e-mails avec photos nous racontant petites aventures, nous informant que construire leur Caravela 1.7 fut une décision importante pour ils.

Caravela 1.7 construít avec papier maché en Buenos Aires, Argentina, pour um rally dans le Rio de la Plata. Click dans les photos.  Courtoisie: Adrián Callejón

Si vouz avez construit un Caravela 1.7 et possedez une bonne histoire pour nous raconter, envoyez-nous un e-mail avec photos et bientot nous irons faire un article sur des plusieurs Carvelas construits dans differents pays

Click ici pour ouvrir le home-page avec le download du Caravela 1.7


Meilleurs voeux pour une année heurese et prospère

Aux amies que visiten notre site ou que possedent plans projectés par le bureau B & G Yacht Design nous désirons un joyeux Noël  et une bonne année de 2010.

2009 fut une année de grandes modifications dans notre  cabinet. Notre changement temporaire d'adresse, de Perth, Australie, pour Singapour, restant plus loin encore de nos  vieux clients et amies, c'etait un grand motif d'encouragement pour montrer  les réalizations plus importantes de nos constructeurs. Nous eûmes reçu plusieurs photos de bateaux déssinés par notre bureau, envoyé par ses propriétaires. Comme ça y est tradition chez nous, nous avons choisi douze entre elles, de mois en mois, pour faire une homage a nos clients, illustrant cètte méssage.

JANVIER – Pantanal 25 -  Maik Biela est um citoyen allemand résidant a Santiago de Chile, où recentment a inauguré un chantier pour construire bateaux par commande. Son prémier essai dans ce neuf métier fut la construction d'un Pantanal 25 pour lui même, le quel probablement est presque fini, une fois que la photo au-dessus n'est pas récente. Ce bateau sera sa carte d'introduction, et, par qu'il nous avait informé, les prémiers  commandes commencent a arriver. Quand Maik inaugurer son bateau, nous iron publier une nouvelle dans notre site, une homage au Pantanal 25, notre classe que s'expande plus vite internationallement.

FÉVRIER – Multichine 28  - L'americain Dave Cross (Le plus proche de la proue), de l'état  de Washington, USA, est en train de construer ce Multichine 28 avec l'intention de participer en régates locales dans la région de Puget Sound. Dave construit son bateau avec une permanente obsetion avec le poid. Une fois que pour lui le course est une chause serieuse. Comme dans la région de Puget sound prédomine le petit temps, nous avons projecté un plan de voilure avec un peu plus de surface de voile, que maintenant est inclut dans le paquet du project.. Nous desirons a Dave bonne chance dans les régates dans sa première saison .

MARS – Samoa 34 Zait – Ce Samoa 34 est déja conclut, et au présent se trouve garé a Yacht Club Rio de Janeiro. Le niveau de finition du Zait est raison de fierté par part de son proprietaire, Daniel Sequerra, aussi comme de son constructeur, Flavio Rodrigues, directeur du Chantier Flab, de Campinas, état de Sao Paulo, Brésil. Dans le photo Flavio donne les derniers touches de finition dans les lettres painté dans le flanc de la coque.

Daniel déjá éssaya son bateau dans le mauvais temps, quand Zait n'a pas prendre au sérieux la tempète pour l'étonnement de léquipage que naviguais avec Daniel ce jour. Nous savons que bientot Zait ira partir pour le nord-est de Brésil, participant de la proxaine régate Recife – Fernando de Noronha, un populaire course oceanique pour ce paradis tropical.

AVRIL – Multichine 26C –  Omër Kirkal réside en Istambul, Turquie. Avec sa femme et aidé par quelques amis, Omër construit ce très bien-fait MC26C. Nous attendons ansieusement recevoir la communication du lancement  a l'eau de ce bateau. Nous avons des autres bateaux déssinés par notre cabinet navigant dans le Bosforos, mais pas encore un MC26C. Nous désirons au couple Kirkal qu'ils faissent bonnes voiles pendant l'anée 2010

MAI – Multichine 34/36 Serenata – Ce photo est le rêve de plusieurs personnes: réster assis sur le rouf de son voilier avec la compagnie de la femme aimé régardant son bateau marcher comme une flèche dans la direction d'une ille tropical paradisiaque, l'ille oceanique de Fernando de Noronha.

Marcelo Brasil, le proprietaire du Serenata, est pilot d'helicoptère et un amant des aventures. Il est très hereux avec son bateau, que est aussi joly, n'importe si régardé de le exterieur, comme internement.

JUIN – Southern Voyager 38 Plaisirr  - Ce trawler metálique construit par son propriétaire, le francais Philippe Lamoure est un bateau a moteur du type déplaçant avec grande autonomie, pouvant naviguer longues distances sans avoir bésoin de s'approvisionner. Considerant coute/bénefice, ce trawler est une bonne option, une foi que le confort a bord qu'elle offre et la confiance qu'elle inspire font ce bateau une parfaite solution pour faire la grande croisière a moteur  

JUILLET -  Samoa 34 Libertad – Le prémier habitant de ce Samoa 34 fut cet écurreuil que a trouvé dans la sciage de bois avec son délicieux arôme la place ideal pour faire sa creux. Malhereusement quand l'oevre fini le petit animal a perdu sa maison, ayant besoin d'attendre la construction d'un neuf bateau pour faire sa creux une autre fois.
Libertad fut fabriqué par chantier Franzen, de Curitiba, état de Parana, Brésil, un des meilleurs constructeurs de bateaux sous commande dans ce pays.

AOÛT – Kiribati 36 Green Nomad – Luis Manuel Pinho et sa femme Marli Werner profitent d'une des prémières repas avec invites a bord de son nouveau Green Nomad.
Luis Manuel,un ingénieur metalurgiste avec un grand talent pour l'yacht design, fut invité pour participer de notre atelier et maintenant il est notre specialiste en découpe numérique.

Luis et Marli se prépairent pour partir pour le Pacifique aussi qu'ills terminent la construction du Green Nomad, un voilier de quille rélévable capable de naviguer dans eaux peu profondes, une solution très vantageuse pour s'abriter des ouragans.

SEPTEMBRE – Samoa 34 Luthier – Dorival Gimenes, avec l'aide de as femme, Catarina, a construit dans le jardin de sa maison, a Campinas, état de Sao Paulo cet impecable voilier. Quand le bateau restait fini, le couple Gimenes changeait endroite, apportant tous ces  appartenances a bord, et depuis ça vivent pérmanentement a bord de Luthier. Comme racines ne poussent pas dans les quilles, le couple a partit par une voyage jusqu'au nord-est de Brésil, quand participaient dans la régate Recife – Fernando de Noronha, laquelle ils eurent veincu dans sa classe.

Nous avons publié une nouvelle commentant cet épisode dans notre site, montrant le couple recevant le trophée par la prémière place a la cérémonie de clôture de la régate en Fernando de Noronha. En plus de rester très heureux avec le résultat du course, les Gimenes sont aussi fiers de leur réalization, une epreuve que une construction amateur bien soigné est un chemin sûr pour le grand plaisir.

OCTOBRE – Polar 65 Fraternidade – Aleixo Belov est un ukranien que a choisi Bahia pour vivre une vie plus calme et hereuse que l'aquelle s'il restait dans son froid pays. Après avoir donné trois tours du monde en solitaire a bord d'un voilier de quarante pieds, il commandait a notre bureau le project Polar 65 avec l'intention  de donné une autre tour du monde, cette fois avec une équipage de jeunes cientistes, plongeurs, journalistes et photografes. Son sang ukranien, malgré les plusieurs années vivus dans les tropiques, lui séduit a chercher les hautes latitudes et les places plus inhospitalières du planet. Par sa il avait besoin d'un bateau passe-partout avec quille rélévable.

Fraternidade a déja fait ces éssays de mer et est prêt a partir pour le grand voyage. Nous désirons a notre amis Aleixo Belov et a son jeune entourage un hereux périple. Avec tellement ambicieux propos, nous sommes sures que l'histoire de Fraternidade ira courrir plus vite que l'expédition, et que toute en suite nous irons lire dans les magazins spécialisés le rapport d'aventures de cet extraordinaire bateau.  

NOVEMBRE - Pantanal 25 Dark Ice -  Notre plus réussité project dans l'anéee fut, sans doute, le Pantanal 25, principalement par les bonnes résultats dans les courses dans la saison 2009 du prémier bateau de la classe a être inauguré en Brésil, le Dark Ice. Son propriétaire, Jorge Intaschi, est un marin de Sao Paulo qui a choisi le Pantanal comme le bateau  ideal pour lui, par ces caractheristiques de bateau rémorcable avec confortables amenagements pour le camping et une vitesse compatible avec des bateaux de competition. Le Pantanal 25 est fabriqué en série a Brésil par le chantier Coopermarine, de Guarujá, état de Sao Paulo.   

 DÉCEMBRE – One-off Maitairoa – Ce bateau est fameux parmi notres projects. Maitairoa fut construit dans les années quatre-vingt par Roberto Barros, le fondeur du bureau B & G Yacht Design, dans sa maison de campagne dans les montagnes au nord de Rio de Janeiro, a mille metres d'altitude. Quand la construction etait fini, Roberto embarqué avec sa femme, sa fille et deux fiers amis pour faire un périple de l'Atlantic Sud par les roaring forties, dans un voyage inolvidable jusqu'a lAfrique du Sud. Aprés il a fait un voyage a Patagonie, une autre fois avec sa femme et sa fille, et plus un copin, Roberto Fuchs

Dans ce voyage Maitairoa a soufri un écueil dans une plage déserte au l'archipel des Falklands/Mallouines, oû l'équipage vivait une série d'évenements extraordinaires entourant soupçons d'espionage et autres defis. Cette histoire fut raconté dans un bouquin, Les Fantastiques Aventures du Maitairoa, un classique de la litérature nautique brésilienne.

Dans le debut des années quatre-vingt-diz Maitairoa fut vendu pour une grande amie de Roberto, la physicienne argentine Sandra Sautu, que avec son marie mari, Axel, un citoyen français, ont fait un autre périple de l'Atlantique, cette fois navigant jusqu'au Caribe, les Açores, Gibraltar, arrivant a Trieste, Italie. En passant par la Dalmacie, ils ont consu Calypso, (la fille assie a babord), faisant une homage a l'héroine de l'Odissée. En suite ils navigaient a la Côte d'Azur, et maitenant Maitairoa reste dans une marina a Antibes. Maintenant que le second fils est grandis, dès que le travaille pérmet, ils iront continuer le voyage, peut-être un tour du monde.


Singapour, notre addresse temporaire

Peut être vous êtes curieux pour savoir pourquoi B & G Yacht Design (initialement Roberto Barros Yacht Design) opère temporairement en Singapour, après quelques ans travaillant en Perth, Australie Occidentel, l'addresse officiel du bureau.
Notre atélier est'une entreprise familiale.

Les fondeurs, Roberto Barros et sa femme, l'anglaise Eileen, iniciaient les activités en 1987 en Rio de Janeiro. En 1991 leur fille Astrid Barros se rassemblait au atélier et ensuite son mari, l'ingenieur naval Luis Gouveia se joindrait a l'équipe aussi, où le couple travaillait jusque mai, 2007, quand ils decidaient, pour essayer augmenter le marché de l'entreprise, changer de pays et s'ínstaller en Perth, Australie Occidental, où le bureau B & G Yacht Design fut registré. Cette decision etait irréversible, tellement qu'ils achetaient une maison la bas ou ils veulent rester définitivement dans le future. Le bureau original, Roberto Barros Yacht Design, ne fermait pas ses portes, et opère encore comme avant, etabli a Rio de Janeiro et administré par Eileen et Roberto Barros.

Luis, Astrid et ses fils dans un dîner en Singapure

Les chauses changeaient radicalement pour la famille quand en mars 2009, Astrid, une especialiste en dinamique des fluids, possedant un doctorat dans le métier, recevait une offre d'employ irrécusable pour être gérant de project dans la construction de la première plate-forme de perforation que irá opérer dans la gigantesque bassine petrolifère dans eaux profondes récent-découverte dans le plateau continental devant l'état de Rio de Janeiro, que était en train de faire dans un chantier de Singapour.  Comme  actuellement c'est possible travailler n'importe où, une foi que vous avez une liaison avec internet, la famille faisait  ses bagages et changeait d'addresse par Singapour. Cette plate-forme, la Gold Star, est maintenant conclu et cet novembre partirá pour Rio de Janeiro voie le Cap de la Bonne Espérance, avec une escale a Port Louis, Mauritius pour ravitailler et changer d'équipage.

La plate-forme Gold Star prêt au voyage avec la destination a Rio de Janeiro

Il se trouve que, cependant, une autre plate-forme a été commandé au même chantier par l'intreprise qui avait commandé la prémière, et Astrid fut invité a rester dans sa fonction jusque a la terminaison de cette deuxième oeuvre.
Le changement d'addresse etait bien reçu, une fois que Singapour est une place civilisé, avec une superbe qualité de vie, pendant que les enfants fréquentent echoles Australiens, de cette façon ne representent pas une discontinuité dans leur qualité de vie.

Le nouveau addresse proportionait un autre but de vacances, et ils déjà faisaient aucunes tours très interessantes, comme des visites a Bali, Malaysia et maintenant une voyage programé a Borneo

Astrid, the lady boss, comme les enginiers chinois l'appellent, c'est  l'unique en uniforme bleu.

 

L'activité de yacht design est exercé au moment par  Luis Gouveia, avec la colaboraction éventuelle d'Astrid, quand elle n'est pas trop fatigué, une fois que le dessin de yachts fait partie de sa DNA. Luis compte aussi avec l'aide de notres colaborateurs en Bresil.
Comme le bureau est un des plus connus en Brésil, c'est pas étrange que la plupart des bateaux de l'atélier soit construit dans ce pays, mais sa change vite. Maintenant nous avons plusieurs bateaux en construction dans l'hémisphère nord

C'est un plaisir pour nous constater que la tribu des amants de la grande croisière est universelle et qu'il n'y a pas des frontiers dans les oceans, où le que vraiment importe  c'est  la confidence q'un bateau  inspire et la beauté de ses lignes

L'orloge digital  dans la cabine de pilotage montre les noms de l'équipe de ingenieurs
responsables pour la construcción 


Samoa 34 Zait – Video de l'inauguration

Flavio Rodrigues, propriétaire du chantier FLAB, www.flab.com.br, de Campinas, état de San Paulo, Bresil, nous informe avec fierté l'inauguration du voilier Zait, sa dernière, et très probablement aussi sa plus sophistiquée construction. (lire l'article publié dans notre site en Anglais, Samoa 34 Zait – a touch of art in wood/epoxy construction, comuniquant la conclusión de l'oevre.)  Maintenant nous publions le video que Flavio nous envoyait, produisit par son fils, Ivan Rodrigues, avec une bande sonore composée éxclusivement pour l'événement. Regardez dans le video l'haute qualitée de la finition de la peinture. Voilà le comuniqué envoyé par Flavio :

Chers amies

Le juin 2, 2009 j'avais la bonne chance de pouvoir inaugurer un voilier plus de notre atélier. Cette fois il etait Zait, le Samoa 34 de notre cher ami Daniel Sequerra que a entré dans l'eau. Zait a fluctué gracieusement et toute en suite a návigué a moteur conduisit par son capitaine.

Ce fut un événement très rapide ; mais au moins il servait pour montrer les belles lignes du Samoa 34 se déplançant dans l'eau. J'aime bien partager avec vous ces moments d'émotion, l'exact instant que la quille a touché l'eau.

Flavio Antônio Rodrigues
Tel : +55 019 97676161   

CLICK DANS LE PHOTO POUR VOIR LE VIDEO

Click ici pour savoir plus sur le Samoa 34


Kiribati 36 Green Nomad

Le premier Kiribati 36 y est dejá dans l'eau. Il fut inauguré le 16, Dezembre 2008. et il s'appele Green Nomad.
Ce bateau est destiné a conduire leurs proprietaires Luis Manuel Pinho et sa femme Marli Werner dans une voyage de retour d'une première aventure que commençait à Bresil et traversait l'Ocean Pacifique, une expérience que servait uniquement pour confirmer que la place òu ils veulent vivre sont lês lontaines  isles Du Pacifique Sud.  

Le Green Nomad original etait un Van de Stadt 36 construit en acier. Ici il reste mouillé dans une lagune des Illes Florides, dans archipel des Illes Solomon.

Aprés vendre le premier Green Nomad en Australie, pendant l'anéen de2006, après diz ans et unes 20 000 milles navigué, Luis et Marli rétournaient au Brésil, pas parse qu'ils avaient changer l'amour par la vie de croiseurs hauturiers, mais affairs familiaires les obligeaient

Un événément imprévu faisait qu'ils retournaient a la vie de bord plus taut , mais allors ils avaient besoin de construire un nouveau bateau! Avant même de vendre son premier bateau ils dejá savaient bien comme ils voulaient leur voilier suivent. Leurs concept du bateau de rêves était jusqu'exactement le que maintenant nous présentons dans notre liste de plans en stock, le Kiribati 36.

Comme Luis Manuel avait une longue relation d'amitié avec Roberto Barros, Luis Gouveia et Astrid Barros, l'équipe du bureau B & G Yacht Design, pour lui l'option naturel etait choisir un project de cet atelier pour le prochain bateau. (Par chance Luis Manuel et Marli ont trouvé trois voiliérs dessiné par le bureau B & G yacht Design pendant leur voyage, quand ils écoutaient les plus enthousiasmés éloges aux projects de cet atelier. Luis est diplômé en ingénierie metalurgique par l'Université Fédéral du Rio de Janeiro, la même université que a gradué Luis Gouveia et Astrid Barros en architecture naval, et souvent ils se recontraient dans le cour de la faculté pour paler du sujet voilier de grande croisière   

Comme un passioné par yacht design au point de s'engager dans un course par correspondance américain, le Westlawn School of Yacht Design, il savait bien qu'il devait trouver un partenair  avec expérience pour developer les plans du bateau de son rève. Ainsi, il optait par acquérir le project du jusque fini voilier de quille rélévable Multichine 36SK et a partir de ce plan produire le bateau qu'il voulait faire.

Commençant a partir d'une coque déjà éssayé et avec tout le support de l'équipe B & G Yacht Design, le grand moment arrivait de laisser l'imagination libéré et profiter de toutes ces connossances de modélage 3D et construction métalique pour produire les plans définitifs du Kiribati 36.

D'une certaine façon le nouveau project réprésentait jusque l'opposite du prémier Green Nomad. Cette fois il serait un bateau de déplacement moyene, construit en aluminium, au contraire du précedant, un voilier lourd construit en acier avec un démodé cockpit central. En autres aspects il serait exactement une evolution du premier bateau en tout que concèrne les installations de systèmes et le choix des meilleures matériaux pour assurer une usage tranquille dans l'avenir

 
Maintenant c'est comme si le prochain voyage du Green Nomad (nouvelle coque, même nom et même mission) avait déjà commence. Luis et Marli dejá habitent leur bateau depuis son baptême. Le Green Nomad est mouillé a Yacht Club Guaiba, Porto Alegre, Brésil, òu le couple est en train de faire les émmenagements internes et l'instalation des systèmes de bord, vivant dans un intereur improvisé.

Green Nomad en Nouvelle-Calédonie, 2003

Marli plongeant a Huahine, Polynesie Francaise

La vie a bord n'est pas plus telement inconfortable comme montrent les photos, une fois qu'ils avançaint beaucoup avec la fabrication des meubles. Luis a employé le dernier mois a completer le project du Kiribati 36, qui maintenant est complet et disponible.

Le premier paquet de contreplaqué jusqu'arrivait et l'oeuvre avance très vite. Au moment ils sont ménuisieurs, plombiers, ingenieurs, projectistes, instalateurs d'accastillage, enfin, ils sont un peu de chaque métier necessaire pour finir le travaille. Bientôt ils seron preparé pour partir une deuxième fois.

Agora as primeiras peças de compensado naval para o interior para valer chegaram, e espera-se ver o Green Nomad começar a tomar cara de barco. Marli está terminando o isolamento térmico, e Luis acabou o projeto, e por um tempo serão carpinteiros navais, ferragistas e todas as demais epecialidades, para que a nova casa possa logo começar a se mover.

Marli colle petits morceaux de bois pour fixé  l'isolation thermique


Quand l'interriueur est términé, nous irons montré ici comme le Green Nomad restera prêt a partir pour nouvèlles aventures. Attend!

Pour savoir plus sur le kiribati 36 click ici
Pour prendre contact avec Luis Manuel Pinho, écrivez pour luisdesenhos@gmail.com


Pantanal 25 Dark Ice conquiert un championat dans sa première saison

Nous avons des bonnes nouvelles sur la classe Pantanal 25.
Le 7 de février il etait l'événement de remise des trophées du championat de la Fédération de la Ville de Santos (le plus important port brésilien) de Course au Large.

Le plus victorieux voilier dans cette occasion fut le Pantanal 25 Dark Ice, le prémier bateau de ce modèle a naviguer en Brésil. Conduit par une équipage inexpérimenté, aprenant dans la mesure que naviguaint commant le bateau se conduisait dans chaque condition de temps, ils eurent apris trés vite.

Comme le Pantanal 25 n'appartiant pas a quelque jauge adoptée dans le pays, Dark Ice fut inscript dans la catégorie first to finish, étant un des plus petits dans la compétition.

Notres amis du Dark Ice commençaient la série seulement dans la quatrième étape du championat. Malgré une pirre sortie dans la prémière preuve, quelques minutes après l'autre derniér compétiteur, en un duel de David contre Golias, Dark Ice arrivait en second place, passant tous les autres competiteurs, moins un voilier prèsque une fois et demi plus grand.

Après vaincre presque tous les autres étapes du championat, Dark Ice fut consacré le vainquer du championat une régate avant la dérnière epreuve. Au fin de la compétition il ne restait pas plus de doute que dans le petit temps le Pantanal 25 était imbatible par les voiliers locales.


Ce Samedi fut un jour plain d'événements pour Jorge Intaschi, le propriétaire et constructeur du Dark Ice. Dans le matin il avait un rendez-vous avec un citoyen de Brasilia, qui venait a Santos éxclusivement pour connaitre le Pantanal 25.

Tout d'abord, Jorge invitait son hôte a visiter le Chantier Coopermarine, que s'etait disposé a construire le Pantanal 25 en série sous le régime de coopérative. Par chance ce même jour, Marcelino Magalhães, le premier client pour un Pantanal 25 a être fabriqué par Coopermarine, visitait aussi la fabrique, apportant avec lui un gelcoat rouge de la meilleur qualité, qu'il ira appliquer dans son coque. L'entusiasme du neuf candidat a un Pantanal 25 a contaminé le visiteur, que voulait surtout aller toute suite a naviguer avec Darc Ice.

Déja a bord de Dark Ice le citoyen de Brasilia a préner le timon et par les prochaines six heures a barré le voilier sans interuption. Il n'etait pas par hasard qu'il avait prendre la décision de construire un Pantanal 25 a Coopermarine pour faire la prochaine saison de régates dans le lac Paranoá, le couer de la voile dans la capital du pays.

En suite Jorge a invité son hôte a participer de la rémise de prix pour le championat que Dark Ice avait vaincu quelques semaines avant.

Dark Ice fut le bateau plus décoré dans la cérimonie, pour la félicité de Jorge et son equipage, et l'admiration du citoyen de Brasilia.

Les prémiers pas de la classe Pantanal 25 furent très fortunés. Il y a déja douzeines de Pantanals 25 en construction en différents pays, de Swede a l'Australie, et deux bateaux déja inaugurés, un dans le Méditerrané et Dark Ice, en Bresil. Nous, de l'atelier B & G Yacht Design croyont que bientot le Pantanal 25 sera une classe internacional, comme un des peux bateaux rémolcable de son catégorie déssiné pour le constructeur amateur, avec une pérformance d'un pure sang, et un confort intérieur comparable a des bateaux beaucoup plus grands.

Click dans les photos.

Pour savoir plus sur le Pantanal 25 click ici


Un Luthier qui est né dans un jardin

Yacht design est'une activité  quelques fois très gratifiante. Nous ne voulons pas faire référence aux aspects materiels du métier, lequels ne different pas en rien de tous les autres. Nous parlons d'une autre référence, beaucoup plus subjective, telle comme quand nous récévons un e-mail envoyé par un des nos constructeurs amateurs avec des photos en anexe de  grande beautée.

C'etait comme ça ce Janvier quand nous recevions des photos prenaient par Dorival Gimenes après la conclusion de son Samoa 34, construit dans le jardin de sa maison, a Campinas, etat de Sao Paulo, Brésil.

Dorival nous ecrivait:

Luthier etait inauguré le douze de Decembre de 2008. La construction a duré quatre ans et demi de dédication et planning. Maintenant ma femme et moi pouvons vivre à bord et remplir notres rèves de croisières au gran large.

Notre prémier móis à bord ne fut pas sufisant encore pour ranger notres choses, comme montrent les photos, cependant nous sommes très contentes avec les commentaires de quelques de nos visiteurs.

La plus frequente raison d'admiration est pour l'hauteur sous barrots dans le salon et a la douche, en suite par les remarques des epouses de nos invités qui aiment la cuisine, simple et pratique à travailler. La cabine arrière etait três elogiée aussi pour la taille de la couchette double.

Nous n'avons pas sufisantment essayé le bateau, parce que nous sortions seulement une fois, avec une brise très faible, mais nous avons pu constater que avec le vent au large de quatre noeuds, nous avions navigué a trois noeuds, pas mal considérant la grande quantitée des emménagements que nous avons à bord. A moteur la vitesse a sauté à plus que sept noeuds. Je promets faire un dossier plus complet sur la performance du bateau aussi que nous sortons avec plus du vent.

Il manque faire encore le bimini, une bache, les rideaux, etc… un bateau est jamais fini, n'est ce pas? Cependant, bien que la charpentrie est trés simple, le bateau est vraiment robuste. Je suis très content avec mon Samoa 34. Je veux vous féliciter pour le projet.

Dorival Gimenes

Sans doute Dorival a realisé un exploit extraordinaire pour un constructeur amateur sans aucune expérience dans le métier. Son bateau est une authentique chef-d'ouvre accompli par un luthier. La table a cartes seulement manque le clavier pour se convertir dans un grand piano. La cuisine requiert un cordon-bleu pour evaluer ses merits d'amenagement et de practicitée. Bien sur il faut voir les photos!

Click dans les photos.

Pour savoir plus sur le Samoa 34, click ici


Joyeux Noël

Nous desirons a tous notres amies de la tribu de navigateurs de bateaux de nos dessins et aussi ces qui naviguent dans notre site, un joyeux Noël  et une bonne année en 2009.
Pendant l'année de 2008 nous eûme reçu des plusieurs photos de bateaux déssinés par notre cabinet, envoyé par ses propriétaires. Nous avons choisi douze entre ils, de mois en mois, pour faire une homage a nos clients et pour illustrer cètte méssage.

JANVIER – Kayak oceanic Brasileirinho
Propriétaire – Gerson Canton
Gerson a l'intention de faire la traversée de l'Atantic en solitaire avec son bateau d'aviron entre Lisbonne et Santos, le port ou Brasileirinho est inscrit. Ce bateau est fabriqué en “ply-glass” (contre-plaqué couvert avec fibre de vèrre), par chantier Flab. www.flab.com.br de Campinas, état de São Paulo, Brésil.

FÉVRIER – MC45 Brava
Propriétaire – Hugo Stoffel
Ce bateau 100% grande croisère en acier était construit par Metallic Boats, de Triunfo, état de Rio Grande do Sul, Brésil, www.metallicboats.com.br. Hugo a l'intention de faire une croisière j'usqu'aux Antilles et après a la Méditerranée.

MARS – Cabo Horn 35 Utopia
Propriétaire – Marco Cianfflone
Utopia, une construction amateur, est notre champion d'aventures. Marco, un pilote d'hélicoptère professionel, a fait un tour du monde plein de situations dangereuses, dentre elles avoir survécu au tsunami que a assolé la Tailandie dans le final du siècle passé. Cet photo est un témoin de la passage de l'Utopia par Vanuatu, Pacifique Sud

AVRIL – MC34/36 Arakaé
Propriétaire – Pedro Tremea
Arakaé est aussi une construction amateur. Au moment il navigue dans le lac d'Itaipu, le plus grand reservoir artificiel du monde, entre Brésil et Paraguay. Pedro prepare son bateau pour fair un voyage pour le fleuve Parana jusqu'a  Buenos Aires et après monter la côte de l'Amérique du Sud, et arriver a Paranagua, son future port.

MAI – Southern Voyager 28 Vida Nova
Propriétaire – Aristeu Cruz
Cet yacht a moteur etait le premier bateau de sa classe a ètre inauguré. Son constructeur, un luthier par proféssion, a constuit Vida Nova dans le jardin de sa maison. Aristeu navigue dans la région de Paranaguá, plusieurs fois dans l'océan, très loin de la côte. Pour la décoration dans le style graffiti de la peinture de la coque on peut bien imaginer l'etat d'ésprit d'Aristeu concernant son bateau.

JUIN – Samoa 34 Tanpopo
Propriétaire – Rodrigo Ferrer
Tanpopo, um bateau construit par chantiers Flab, www.flab.com.br , un des mieux constructeurs en bois/epoxy du Brésil, est un des notres plus bien constuits voiliers  avec notre signature de projet. Au présent Rodrigo utilize son bateau dans l'activitée de charter, dans la région d'Ubatuba au littoral nord de l'etat de São Paulo. Dans le future Rodrigo a le plan de faire un voyage au hemisphère nord, peut étre même un tour du monde.

JUILLET – MC23SK Sollzzo
Propriétaire – Flavio Traiano
Sollazo est le plus parfait exemple de construction amateur. Totallement construit par Flavio, un novice dans l'art de construction en contreplaqué, il a fabriqué son bateau dans les weekends sans aucune  aide. Le travaille restait tellement bien fair qu'il conquiste le coeur de tous qui l'on visite. Flavio use son bateau pour fair croisères côtiers entre Rio de Janeiro et Isle Grande, un paradis tropical soixante milles a l'ouest de Rio.

AOÛT -  Diamond 20 Matisse
Propriétaire - Roberto Nonato
Matisse est'une hors-bord en contreplaqué contruit par chantier Flab, www.flab.com.br
Roberto use son bateau pour petits promenades dan le litoral nord de l'etat de São Paulo, Brésil, mais comme son bateau est rémolcable, il peut navigué n'importe où.

SEPTEMBRE – Pantanal 25 Zirrdeli
Propriétaires – Orhan Sati & Bahattin Bedir
Ce bateau construit par les deux amies Orhan et Bahattin en Turquie est un bon exemple de que la construction amateur n'a pas de frontiers. Ils ont reçu les plans  aussi comme un manuel d'instructions, et nous n'avons pas reçu plus de nouvelles de comment sa marchait la construction. Un beau jour nous recevions un e-mail avec cette belle photo du Zirrdeli déja dans une marina a Marmaris, entre la Mèr Noir et la Méditerranée. Ce bateau, joli comme ça, est'une belle publicité pour la classe Pantanal 25.

OCTOBRE – MC28 Access
Propriétaire – Flavio Bezerra
La classe Multichine 28 est déja célèbre comme un vingt-huit pieds parfait pour la grande croisière. Le constructeur d'Access, Flavio Bezerra, a navigué en solitaire de Rio de Janeiro a les Antilles. Au moment Access reste dans la marina d'English Harbor, Antigua, où Flavio a trouvé un travaille de manager de la remodelación de l'aeroport local. Plusieurs constructeurs de MCs 28 suivrent les aventures de Flavio que nous publions dans notres nouvelles, une fois qu'ils avont aussi des plans similaires.

NOVEMBRE – Green Flash ORC33 Bicho Grilo
Propriétaire – João de Deus Assis
João de Deus Assis a construit cette machine de course en Joinville, état de Santa Catarina, dans le sud du Brésil. Fabriqué en sandwich de mousse de PVC, cet bateau hi-tec peut ètre considerée le sommet dans la construction amateur. Imagine le défi de construir un voilier en composite, comme les plus sophistiqués du monde, sans posséder un brevet de constructeur naval. Au moment l'équipage de Bicho Grilo se prepare pour la saison de course de 2009. Nous savons que João de Deus est três heureux avec la performance de son bateau.

DÉCEMBRE – Samoa 28 Sirius
Propriétaire – Daniel D'Angelo
Le géologiste argentine Daniel D'Angelo a construit Sirius pratiquement sans l'aide de rien, dans le jardin de sa maison a Buenos Aires, Argentine. Aussi que son bateau fut inauguré, Daniel a fait la traversée du fleuve De la Plata, jusqu'au port de Colônia, en Uruguay, dans l'autre cotée du fleuve. Daniel a l'intention de participer dans la croisière de l'amitié, dans l'année de 2010, que commence a Buenos Aires et c'est couronné avec la régate Recife-Fernando de Noronha, dans le nordest du Brésil.


MC28 et MC34/36 naviguent avec plein toile dans une brise fraiche

Cettes deux photos montrent Vagamundo, un Multichine 28, et Arakaé, un Multichine 34/36 navigant avec un coup de vent. Le MC28 navigue a Macaé, une ville au nord de Rio de Janeiro, Brésil, pendant que Arakaé taverse le lac de Itaipu, une barrage dans le fleuve Paraná, entre Brésil et Paraguay, le plus grand reservoir artificiel du monde avec une longuer de plus que 150km.

Ces deux bateaux, en plus d'ètre très bien construits, leurs proprietaires ont aussi des plans très ambicieux d'emprendre d'important crosières avec ils. Vagamundo se prepare pour un tour du monde, tandis que le capitaine d'Arakaé est en train de faire un voyage par le fleuve Paraná jusqu'a Buenos Aires, et de las bas monter la côte d'Uruguay et du Brésil, jusqu'à Paranaguá, le port maritime du même etat où il vit, une distance de plus que deux mile milles nautiques.

Arakaé est notre plus large bateau navigant dans le lac de Itaipu, et dans notre opinión, un peux suspecte, c'est vrai, le plus beau dès  bateaux oceaniques dans l'écluse.  

Click dans les photos.

Samoa 28 Sirius. Une etoile est née

Samoa 28 Sirius

Le 5 d'octobre, 2008, a les diz-neuf heures fut inauguré le Sirius, le premier Samoa 28 a être conclu. Son proprietaire, Daniel D'Angelo, le plus hereux des constructeurs amateurs, a reçu ses amis et copains qui ont suivi la construction pendant les trois années qu'il a duré, pour participer du baptême et mettre a l'eau de sa jusque fini creation.

Daniel a invité a moi, aussi comme a mon associé et gendre Luis Gouveia, pour rester le week-end chez lui et participer a la fête au dimanche. Nous aimons bien pouvoir aller, une fois que cet aurrai été un tout important jour pour notre bureau, la date d'inauguration du premier Samoa 28 a naviguer. Cependant, les 1200 milles nautiques que me separaient, plus les 5500 que separait Perth, Australie, où vit mon genre, de Buenos Aires, Argentine, tournaient infaisable ce propos.

Mais au moins pour ne laisser pas passer l'evenement sans une message d'encouragement, juste a les cinq heures je passai un e-mail a Daniel desirant bonne chance avec le nouveau bateau.

Bien sur je ne croiais pas recevoir aucune response cette soir, une fois que Daniel au moin etait un peu ivre, ou trop fatigué. Quelle ne fut pas ma surprise, cepandant, au découvrir dans ma boite postale un e-mail comptant les evenements avec des photos et un video filmé quand la bouteille de champagne a été cassé. Notre ami et representant commercial Adrián Callejón nous n'avait pas oublier et nous envoyait cet e-mail:

Je vous raporte que cet' après-midi le Sirius fut lancé dans l'eau. Le bateau devenait fantaaaastique!!! Une chef d'oeuvre, magnifique!!!
Je vous envoi des quelques photos et d' un video de le cassé de la bouteille.
Vraiment l'événement etait une occasion de rare beautée.
Felicitations! Vous avez un Samoa 28 encore dans l'eau.

Le lundi je reçu, comme prevu, un e-mail de Daniel comptant de le success du lancement et raportant l'envoi très bientôt des photos du baptême de son voilier. Pour son étonnement je lui répondrai que j'avais aussi des quelques bonnes photos de son bateau, envoyait par mon service d'intelligence.

Sûrement, c'est jusque le premier chapitre de cette histoire. Les autres sans doute suivront toute suite.

Click dans les photos.

Pour savoir plus sur le Samoa 28, click ici.


Green Flash ORC 33, notre dernier lancement de voilier de course!

Il navigue encore notre plus recent voilier de competition, le Green Flash ORC33 Bicho Grilo. La nouvelle jauge ORC33 aurai été conçu dans le concept de boite de chausure (box rule) où son specifiés quelques mesures, maximun et minimun, permetant au architecte totale liberté pour dessiner le meilleur bateau possible dans cettes limites, sans complications dès calcules de rating et mesurements difficiles a effectuer, que resulten dans la plus part des fois en limiter la performance. Au contraire, dans la classe ORC33 permet la création des bateaux papides et excitants a naviguer que iront plaire les marins plus exigeants.

Bicho Grilo fut projecté par notre atelier e construit par son proprietaire, João de Deus Assis, et, au moment, est en train d'éveiller grand intéress international, comme est démonstré par les deux articles publiés dans le site de la ORC, (http://www.orc.org)

New ORC GP 33 boat launched (20/08/2008)

New ORC GP 33 class boat has been launched in Brazil. Joao de Deus Assis Filho built her himself together with his son and workers at JS Fiber Boat Yard. It is a Roberto Barros (B & G Yacht Design) project with his office now in Perth, Australia. The boat is located in Joinville - Santa Catarina State in south Brazil.

Interview with Joao de Deus Assis, GP 33 owner and builder


Interest in the GP 33's is rapidly expanding across the globe, with the completion of a Nelson/Marek design for Japan and the latest launch announced by Joao de Deus Assis in Brazil. Joao has shared some thoughts with us on his new boat:

What are the specifications of your boat (length, draft, beam, upwind sail area, downwind sail area, displacement, ballast)?
My boat has the same specifications of the ORC GP 33 Class, but as the construction began in 2006, it has both a spinnaker pole and also a bowsprit. My upwind sail area is 63 m2 and the asymmetric spinnaker has only 104 m2. I don't have a scale to know the total weight of the boat, but the construction was with Divinicell and Epoxy resin from Barracuda. The ballast and the keel weighs 1050 kg and the max draft is 1.90 m.

What materials were used to build the boat and the spar?
Divinicell, Epoxy and biaxial cloth were used in the hull and aluminum in the mast and boom. The rudder axle is of hard aluminum with self aligning roller bearings made by Nautos.

Why did you choose to build a GP 33? What did you like about the box rule?
My son and I like racing, but instead of buying an old used boat, putting some good sails on it and going racing, that boat would always be an used boat with all the problems of old boats. My son said to me: Why don't you, with all the knowledge with Fiberglass that you have, built your own boat? That was the beginning… I started looking for a project at the end of 2005. First, I contacted Alan Andrews several times but had no answer. Mark Mills was kind but the price was too expensive for me. Volker has an IMS 29 that I like, but the project was not complete. Then I knew from a friend in my town that he had a project in this new class (the ORC GP 33) from Roberto Barros. I went to his house to learn about and see this project. It was exactly what I was looking for!

So in January 2006 I bought the design and in May I started to built the boat. Exactly 2 years later the boat was launched to go to my club to complete the installation of the fin bulb, mast and all the fittings. The Box Rule is very simple: all the boats are similar and racing is boat-on-boat. I also race IOM-International One Metre radio-controlled yachts and it is also very competitive.

What kind of sailing are you planning to do, and where?
I intend to measure in ORCi and compete in Florianopolis - Santa Catarina and in the next Rolex Ilhabela Race Week.

Have you found the boat to perform to your expectations?
Before the first trials I was very nervous about the boat's reactions, but I was impressed after the first mile of sailing with 10 kts of wind where we were making 6 kts of speed upwind and with only 3 persons onboard. The reations of the boat are great. The rudder is neutral and the response is immediate.

Any other comments?
I advise every one who wants to built a sailboat to think about seriously about the ORC GP 33.
 


Le Kiribati 36 est un nouveau dessin conçu pour construction en Aluminium coupé par control numerique.

Deja en construction avancée, le Kiribati 36, basé sur le Multichine 36SK, est le premier d'une série entièrement coupé en CNC.
Le premier coque est en construstion chez Metallic Boats Yard, a Triunfo, RS, Brésil.

Les differences avec le Mutlichine 36SK, qui est destiné a une construction en acier ou aluminium, sont modifications au pont et a la cabine, pour ameliorer une vue plus panoramique depuis l'interieur. Nos clients Manuel et Marli considerent ceci d'une très grande importance, pour un voilier de voyage.
D'autres modifications ont aussi etaient faites au point de vue de tous les systemes, pour simplifier l'entretient et prix.

Le choix de barre franche, et d'axes de saffrans suspendus a l'arrière du tableau arrière. aussi la baille a mouillage a été raportée et agrandi, et une cloison etanche a été ajoutée arrière pour separer totalement du reste de la coque.

Le couple a choisi ce dessin pour remplacer Green Nomad , leur Van de Stadt 36, construit en acier, de leurs propres mains, qu'ils ont navigué diz ans de Rio de Janeiro au Pacifique, passant par le canal de Panama, et naviguant plusieurs années entre l'Australie et les iles du Pacifique Sudouest.
Ils ont eu un coup de couer pour Kiribati, et c'est pour cela qu'ils ont choisi ce nom pour leur version du dessin, le Kiribati 36.

En tant que deriveur lesté le K36 permettra de retourner au Pacifique avec plus de liberté qu'avant, ou ils etaient obligés de jouer avec les marées pour rentrer dans les trous a cyclones et autres mouillages.

La coque est en Aluminium 5083 ( AG4MC), etant de 10mm d'éppaisseur dans les fonds et 8mm sur les côtes. Les coupes de coque ont été executés au Plasma,
tandis que le reste de la structure, pont, quille, et saffrans, ont été coupé au jet d'eau.

Tout a été prè-coupe, pour assurer un assemblage rapide et précis.

Les modifications et le developement du kit prè-coupe ont été executés par Luis Manuel Pinho en collaboration avec notre siège, qui lancera une version officielle du dessin très bientot. Si vous voulez savoir plus sur le Kiribati 36, notre e-mail est info@yachtdesign.com.au ou luisdesenhos@gmail.com.

Click dans les photos.

Pantanal 25 fabriqué en Turquie

Le 4 juin nous recevions un e-mail laconique avec trois excelentes photos du premier Pantanal 25 construit en Turquie :

Dear Roberto
We think this is the first one.
Thank you very much for your very nice plans. (Pantanal 25)
We built together. Please see her in the water.
Orhan Sati & Bahattin Bedir

Click dans les photos.

Regarder cettes photos etait une agréable surprise pour nous. D’abord parce que cet bateau est particulierment très bien fini, avec quelques detailles de sofistication rairement trouvés dans la construction amateur, telles comme les sièges du cockpit couverts avec du teque. Nous restaient aussi très impressionnés du fait que nos amis ne nous demandaient pas quelque information au décourrir de toute la construction, suffisant pour ils jusque les plans et le manuel de construction. Cet demonstration de confidence représentait une double surprise pour nous, et recevoir cettes photos nous enchantait.

Cependant une autre surprise nous attendait. Un autre client de Turquie, Birol Ozer, qui avait acheté les plans très recentment, nous envoyait un e-mail nous comptant le suivant :

Hi Luis,
I hope you and your family are fine.
I am sending you a photo of my Pantanal 25
This weekend I’m intending to turn her upside.
I’m afraid of this action.
Kind regards.
Birol Ozer

Birol Ozer Pantanal 25
Click dans les photos.

La classe Pantanal 25 jusque commence a donner ses premiers pas. Quand nous projetions ce bateau remolcable avec un amenagement interieur plus confortable que la majorité des voiliers similaires, nous jamais pouvions songer avec le presque immédiat success du dessin, quand plusieurs persones de differents pays achetaient les plans. Maintenant il-y-a douzenes de Pantanals 25 presque conclus et nous attendons des autres belles surprises comme cettes des bateaux turks.

La première chance de regarder un Pantanal 25 navigant, fut quand de l’inauguration du Dark Ice, deux mois avant. Ce bateau, construit en Campinas, etat de São Paulo, Bresil, par l’entrepreneur Jorge Intaschi, avait participé du São Paulo Boat Show, quand il fut une des vedetes du salon. Nous avons publié l’essai du Dark ice en video, et en deux mois il recevait plus que trois mille visites. Bientôt Dark Ice ira essayer un nouveau spinnaker assymetrique, quand Jorge aurra l’intencion de faire un nouveau video. Nous irrons prier pour Eolo offrir une brise fraiche pour que nous pussion regarder sa vrais performance au large.

Jorge est en train de faire une fabrique pour la production en série du Pantanal 25. Nous desirons a notre ami avoir un grand succèss avec sa entreprise.


Pour les constructeurs et amis du Samoa 28

Vous qui êtes en train de faire un Samoa 28 dans quelqu'un des onze pays où il est maintenant en construction, peut-être irez aimer regarder les photos du Sirius, de Daniel D'Angelo, de Buenos Aires, l'Argentine, presque terminé. La photo montre le bateau vue de derrièrre dans le jardin de sa maison, ou il fut fabriqué.

Daniel commence a se rester sans dormir seulement au penser a faire tombé le mur de son jardin pour retirer le bateau, et après, lui transporter jusque a l'eau.

Si vous vouler savoir plus au sujet du Samoa 28 Sirius, il faut faire une visite au site que Daniel a produit dans la web, http://ar.geocities.com/velerosirius/ avec une importante collection de photos de la construction.

Daniel est un constructeur exceptionnel. Sans aucune expérience anterieur, il a surmonté toutes les obstacles sans jamais lesser tomber le niveau de qualité de son oeuvre et comme grande finalle, son bateau restait simplement fantastique. Au decours de quelques semaines plus nous irons publier les photos de son bateau navigant dans le Fleuve de La Plata.

Click dans les photos.

Pour savoir plus sur le Samoa 28, click ici.


Polar 65, un voilier pour la grande croisière.

Notre cabinet a conçu cet stockplan initialement pour l'ingénieure Ukranien et trois fois tourdumondiste en solitaire, Aleixo Belov. Il voulait un voilier d'environs 20m avec quille relevable et pivotante pour naviguer dans toutes les latitudes et qui pouvais s'échouer dans la plage. Ce bateau, le Fraternidade, construit par lui même à Salvador, Bahia, le plus populaire étas brésilien pour les navigateurs de plaisance, est presque fini.
Maintenant commence la construction d'un second Polar 65 à Metallic Boats, www.metallicboats.com.br, localisé à Triunfo, Rio Grande do Sul, Brésil, un chantier qui travaille avec notres projets depuis long temp.
Cet dessin est particulierment important pour nous comme le plus complet voilier d'expeditions ou charter que nous avons encore produit. Avec deux gouvernails, deux skegs et deux moteurs, Le Polar 65 est facile a maoeuvrer, même sans l'aide d'un ‘bow thruster', au même temps qu'il peut naviguer avec mauvais temps comme s'il fut un catamaran, presque avec aucune gîte. Pour obtenir telle stabilité nous avons placé douze tonnes de plomb dans la quille relevable plus six tonnes de lest intérieur. Le Polar 65 est un bateau catégorie A avec un STIX de 95,51

Click dans les photo

Le Polar 65 possède cinq cabines pour une equipage de jusque treize personnes. Le carré avec une dinnete en U et deux tables, est placé à l'arrièrre, ensemble avec la cuisine à babord et un tout important cabinet de radio-communication et internet à tribord. Le compartiment des moteurs est placé au dessous de la cabine de pilotage et les cabines de l'equipage restent autour de la caise de la quille. Comme tous les bateaux metaliques, il n'y a pas de problème de personnaliser le layout de l'intérieur d'accord la préférence de chaque client.

Click dans les photo

Après deux ans de travaille le Fraternidade est dans l'étage final de construction et probablement resterá a naviguer pendant l'anné de 2008. Le mois d'octobre 2007 la prestigieuese Loisirs Nautiques a publié une information sur le Polar 65 que nous reproduisons ici:


Multichine 23MKIV Collazzo
Cette note est aussi publié dans le site www.amateurboatbuilding.com

Cet bateau est un bel exemple d’une entreprise de construction amateur mené avec succès. Notre client Flávio Traiano travaillent presque toujours seul et le week-end pendant la construction, est rarement venu a notre atelier pour eclaicir quelques doutes. Quelques fois il nous a envoyé des photos de son oeuvre, lequelles ont été publiés dans notre page de nouvelles.

Maintenant qu’il est fini, et dún qualité enviable, Flavio peut naviguer n’importe où avec son nouveau jouet. Son bateau est l’un des rares voiliers de cette taille capables a naviguer au grand large.

Click dans les photo

Nouvelles de la classe MC34/36

Le voilier de la classe Multichine 34/36 Arakaé, construit a Foz d’ Iguaçu, etat de Paraná, Bresil, est encore terminé. Ce bateau fut construit par professionnels sans quelque experience anterieur avec la fabrication de voiliers, une victoire de la construction amateur. Arakaé irá naviguer par quelques temps dans le lac artificiel d’Itaipu, et aprés descendra le rio Paraná jusqu’a Buenos Aires. En suite il ira monter la côte du Bresil jusqu’a Paranaguá, son port de destination.
La finition de l’interieur de Arakaé est une authentique oeuvre d’art. La gallerie de photos des meubles de l’Arakaé parlent par si plus bien que mille mots.

Click dans les photo

Pour savoir plus sur le Pantanal 25 click ici

PANTANAL 25 - Fabriqué par Barracuda Náutica

Barracuda Náutica, un chantier localisé à São Paulo, Bresil, est en train de produir en série notre voilier de camping, le Pantanal 25. La première unitée será fabriquée rigueuresment d´accord avec les instructions approvisionnés dans les plans pour la construction amateur du project. Le premiér coque fut magnifiquement construit, ( voir photos ) en sandwich de strip-planking avec mousse de PVC. A partir de cet coque, une moule será fabriqué pour la future production en série, employant le méthode sandwich avec infusion de résine.

La classe Pantanal 25 nous surprenait pour l'éncroyable success obtenú pendant les trois mois depuis que le project etait disponible. Maintenant il est fabriqué par amateurs ou professionnels dans localitées les plus différents.

C'ést possible que quelques bateaux similaires existent dans le marché, mais le Pantanal 25 est hors concours dans plusieurs aspects, tel comme comfort interieur, hauteur sous barrots, prix de construction, etc. Nous avons des clients en train de commencer la construction, au Brésil, dans quelques pays d'Europe et Australie. Nous croyons que en six móis plus les premiers bateaux de la classe commenceront a naviguer et alors nous avons l'intention d'etablir la Classe Internationelle Pantanal 25.

Click dans les photo


Pour savoir plus sur le Pantanal 25 click ici

BATEAU D'AVIRON OCEANIC PRET A TRAVERSER l'ATLANTIC

Le rameur y aventurier Gerson Canton est en train de commencer le traversé de l'Ocean Atlantic a bord de son nouveau bateau d'aviron, un project de notre atelier, construit par Chantier Flab, de Campinas, etat de São Paulo, Brésil.
Son bateau restai très charmant y extremement bien fait. Avec deux compartiments etanches, il serrá capable d'affronter quelque tempête avec confort y sécurité.
Bientot Gerson sortirá a faire les premieurs essais avec son bateau en preparation pour le grand voyage. Le depart será au Janvier 2007.
Si vous voulez faire contact avec Gerson, son e-mail est: canton@cosipa.com.br
Click dans les photo

L'architecte brésilien Roberto Barros a publié les plans du Micro Green Flash. La coque N°1 a été construite pendant le Salon Nautique de São Paulo, et elle est prête à naviguer. Malheureusement, la classe Micro locale préfère rester fidèle au monotype Mariner MT19, et aussi longtemps que le Green Flash n'aura pas été construit en un nombre suffisant d'exemplaires, il devra courir dans des régates au handicap.
Voir le site Web.
Du Portugal, il nous est parvenu la nouvelle la plus passionnante de 2005. Notre ami et client, Guido Baron, est en train d'organiser un cours en construction amateur de voilier de la prestigieuse série " Multichine 28 ", cours qui sera implanté en Algarve, littoral sud du Portugal.

Le projet consiste à rassembler cinq candidats annuellement pour construire cinq bateaux identiques .Le cours terminé , le coût reste partiellement ou totalement couvert par la valeur du bateau construit, et chacun reste libre de lever les voiles où il veut aller.

Cette idée est simplement sensationnelle. Chaque participant ira vivre une année de pure tourisme dans une des zones les plus fréquentées de l'Europe, à cette activité de construction très divertissante s' additionnera le plaisir d'une amitié avec toute cette équipe de travail ou il restera un bon souvenir pour la vie durent, en plus d'avoir le plaisir d' être le propriétaire d'un voilier pour tout genre d' aventure .

Une maison à logement incluant tout type de service, blanchisserie, cuisine, un chantier totalement équipé en machinerie pour la construction des bateaux, tout est en préparation afin de recevoir le premier groupe de participants.

Une équipe de confiance appuiera du Canada, des États-Unis et de l'Europe divulguant le projet.

Une équipe du Portugal, pilotes, logistique de fabrication, séminaires de navigation, personnes du monde de la navigation et nous cabinet de Roberto Barros appuyons cette initiative pour concrétiser sa réussite.

Nous concevons qu'un grand nombre de personne sera intéressé par le projet, car c'est une nouvelle optique de construction et d'aborder le monde nautique ou le participant dédiera une phase de sa vie et nous pensons que 5 intéressés est un nombre petit pour la totalité des intéressés.

Si vous désirez passer une année inoubliable de votre vie sur les côtes de sable blanc du sud du Portugal et ensuite posséder un voilier de 0km contactez Guido Baron par é-mail orga@upaukiboya.com ou visitez sa page à www.upaukiboya.com ou vous serez bienvenue.



Roberto Barros Yacht Design