Construction Technical Description Layout Emménagement interne Plano Vélico Quille Renderizations

Kiribati 36

Ce projet est une variante d’un autre projet de notre bureau, le Multichine 36SK. Les modifications que nous y avons apporté sont le fruit de l’expérience accumulée pendant un périple de dix ans et vingt-cinq mille milles sur un voilier de même taille dans les plus belles et lointaines régions de la planète.
Il était évident que ce nouveau dessin devait aboutir à un voilier simple, facile à manœuvrer, fiable, permettant sa maintenance n’importe où dans le monde sans avoir recours à une main d’œuvre spécialisée ou à des équipements sophistiqués.

Une caractéristique importante de ce projet est la présence d’une quille relevable qui permet de réduire le tirant d’eau à un peu plus de 75cm.

Une autre qualité remarquable du dessin est la profusion de hublots autour de la cabine, une solution qui assure une ventilation naturelle exceptionnelle de l’habitacle.


La vision panoramique vers l’extérieur, en plus de constituer un facteur de sécurité au large et d’améliorer la qualité de vie a bord, offre aussi une connexion incomparable avec l’environnement.

Le Kiribati 36 est conçu pour une construction en alliage léger, offrant la possibilité de découpage par jet d’eau avec la fourniture d’un fichier CNC, une option qui réduit le temps nécessaire à l’exécution de ce travail et le coût de la main-d’œuvre.

Possédant une carène moderne avec des lignes fluides, le Kiribati 36 est capable d’atteindre de belles vitesses pour un bateau destiné à la grande croisière. Le Kiribati est classé en catégorie A, en accord avec les règles de l’Union Européenne, même quand il navigue quille relevée. Une caractéristique très rare parmi les autres bateaux avec quille pivotante de taille similaire.

Le Kiribati 36 est équipé de deux gouvernails peu profonds, une solution qui apporte une grande douceur de barre même dans les pires conditions de temps, et en plus offre deux supports additionnels lors des échouages. Les deux gouvernails sont précédés par deux skegs qui supportent le poids du bateau dans cette position, sans endommager les safrans.

Le plan de voilure est composé d’un génois de dimension modérée pour faciliter les virements de bord, d’une trinquette sur un étai intermédiaire et d’une grand-voile. Les deux voiles d’avant, chacune sur enrouleur, rendent la manoeuvre rapide et facile.

Pour ceux qui préfèrent le romantisme d’une barre a roue, ce dessin offre tous les détails de construction pour cette installation, employant les mêmes bras de liaison que pour la barre franche. Nous préférons la barre franche en raison de la simplicité  d’installation d’un régulateur d’allure.
Pour relever la quille, on peut opter pour un vérin hydraulique à la place du winch proposé dans les plans.